Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UberPOP arrive dans trois nouvelles villes, colère des taxis

Reuters08/06/2015 à 17:16

NANTES (Reuters) - Uber, qui permet de commander un véhicule avec chauffeur à partir d'un smartphone dans plus de 250 villes à travers le monde, a lancé lundi son service UberPOP dans trois nouvelles villes de France, provoquant la colère des chauffeurs de taxi.

Ce service de mise en relation entre particuliers disposant d'une voiture et d'autres en recherche d'un conducteur a déjà valu une amende de 100.000 euros au géant californien, mais celui-ci a fait appel du jugement.

Après Paris en 2011, Lyon en 2013, Lille, Bordeaux, Toulouse et Nice en 2014, Uber est ainsi présent depuis lundi à Marseille, Strasbourg et Nantes.

Dans cette dernière ville, entre 80 et 100 chauffeurs de taxi ont ainsi manifesté à la mi-journée devant l'hôtel où Uber organiserait une réunion de recrutement de chauffeurs. Une délégation a également été reçue en préfecture, mais elle n'a pu obtenir l'arrêté d'interdiction qu'elle attendait.

"Notre principale crainte, c'est la concurrence déloyale : ces gens-là ne payent ni charges sociales, ni droit de stationnement sur la voie publique", explique Sébastien Leclair, président de la Chambre professionnelle des artisans-taxis (CPAT) de Loire-Atlantique. "Ils n'ont pas à payer non plus la formation obligatoire : elle nous coûte 2.700 euros, sans compter les remises à niveau périodiques."

La CPAT appelle ainsi les chauffeurs de taxi à "durcir la grève" mardi à Nantes, avec de possibles actions de blocage du périphérique et du centre-ville nantais.

Selon Uber, UberPOP ne fait que préfigurer le déploiement imminent d'un service de VTC (Véhicules de tourisme avec chauffeur) dans ces trois villes, puisqu'il ouvre la voie à la "professionnalisation" de certains particuliers.

Le Conseil constitutionnel a validé le 22 mai dernier l'interdiction pour les VTC de pratiquer la "maraude", qui consiste à stationner et à circuler en quête de clients, et l'obligation dite du "retour à la base" pour ces véhicules entre deux clients, a annoncé l'institution vendredi.

Les "Sages" ont validé l'interdiction faite aux VTC "d'informer un client à la fois de la localisation et de la disponibilité d'un véhicule lorsqu'il est situé sur la voie publique", tout en soulignant que cette interdiction n'empêche pas de fournir l'une ou l'autre de ces informations.

Ils ont de même validé l'obligation pour un VTC venant d'achever une prestation de retourner au lieu d'établissement de l'exploitant du VTC ou dans un lieu, hors de la chaussée, où le stationnement est autorisé, sauf s'il justifie d'une autre réservation préalable, une obligation dite du "retour à la base", contestée par Uber.

En revanche, le Conseil a censuré l'interdiction pour les VTC de pratiquer certains modes de tarification, en particulier la tarification horokilométrique utilisée par les taxis.

(Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.