Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Turquie-Perquisitions dans des sociétés proches de Gülen

Reuters01/09/2015 à 17:16

(Actualisé avec précisions, interpellations, président) par Daren Butler et Ayla Jean Yackley ISTANBUL, 1er septembre (Reuters) - La police turque a perquisitionné mardi dans les bureaux de plusieurs sociétés entretenant des liens avec le religieux musulman Fethullah Gülen, opposant en exil que le président Recep Tayyip Erdogan accuse de vouloir renverser son gouvernement. Vingt-trois entreprises du groupe Koza Ipek KOZAL.IS , opérant dans des secteurs aussi différents que l'industrie minière ou la presse, ont été perquisitionnées, rapporte l'agence Anatolie précisant qu'elles sont soupçonnées de soutenir financièrement le "groupe terroriste güleniste". Six personnes ont été interpellées, ajoute Anatolie. "L'objectif est de réduire au silence les médias de l'opposition avant une élection", a commenté Erkan Akkus, rédacteur en chef d'une chaîne de télévision appartenant au groupe Koza Ipek en référence aux législatives anticipées convoquées pour le 1er novembre. "Ce serait une erreur de considérer que cela ne vise que notre groupe. Ils commencent avec nous pour prendre la température et si cela ne provoque pas de réactions d'indignation, cela pourra s'étendre à d'autres groupes de médias", a-t-il poursuivi. Erdogan, qui cherche à redonner à son Parti de la justice et du développement (AKP) une majorité absolue au parlement perdue lors du scrutin du 7 juin, accuse Fethullah Gülen, en exil aux Etats-Unis, de chercher à le renverser grâce à "une structure parallèle" de partisans présents au sein de l'appareil policier et judiciaire, des médias et d'autres institutions. LES MEDIAS PAS TOUCHÉS Akin Ipek, président du groupe Koza Ipek, a affirmé que sa société n'était coupable d'aucune infraction et que tous les documents recherchés par la police financière lui avaient été remis. "S'ils trouvent un seul centime illégal, je leur offre l'entreprise en cadeau", a-t-il dit. "Tout cela relève de la pure imagination, c'est de la calomnie sans aucun fondement." Les perquisitions, précise l'agence Anatolie, n'ont pas concerné les entreprises de presse du groupe Koza Ipek. Selon le rédacteur en chef du journal Bugun, Erhan Basyurt, les entreprises de presse figurent sur la liste des sociétés visées par le mandat de perquisition, mais la police ne s'y est pas présentée. Certains responsables de l'opposition se sont élevés contre ces perquisitions. Le nouveau ministre turc chargé de l'Union européenne, Ali Haydar Konca - membre du parti d'opposition pro-kurde HDP qui a rejoint le cabinet de transition la semaine dernière - a mis en garde contre toute perquisition qui viserait les médias. "Je crains que des opérations visant les médias ne suscitent de profondes inquiétudes dans le monde entier concernant l'état de la démocratie en Turquie", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. (Pierre Sérisier et Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.