Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Turquie-Les perquisitions, riposte à de "basses manoeuvres", dit Erdogan

Reuters15/12/2014 à 16:55

(actualisé avec autres citations d'Erdogan, derniers paragraphes) IZMIT, Turquie, 15 décembre (Reuters) - Les perquisitions effectuées dimanche dans les locaux de médias proches du dignitaire religieux exilé Fethullah Gülen participaient d'une riposte nécessaire à de "basses manoeuvres" émanant d'ennemis politiques, a déclaré lundi le président turc, Recep Tayyip Erdogan. La police turque a interpellé 24 personnes lors des perquisitions dans les locaux de ces médias, notamment la chaîne de télévision Samanyolu et le journal à grand tirage Zaman. Le chef de l'Etat, qui réagissait pour la première fois à l'opération de police contre ces médias, a rejeté les critiques de l'Union européenne. "Ils hurlent à la liberté de la presse mais (les perquisitions) n'ont rien à voir avec ça. Ce que l'UE pourrait dire ne nous inquiète pas, que l'Union européenne nous accepte comme membre ou non, nous ne sommes pas inquiets. S'il vous plaît, gardez votre sagesse pour vous-même", a lancé le président. Le procureur général d'Istanbul, Hadi Salihoglu, a indiqué dimanche que des mandats d'arrêt avaient été lancés contre 31 personnes accusées de vouloir mettre en place "un groupe terroriste", ainsi que de faux et de diffamation. Fethullah Gülen, qui est à la tête d'une puissante confrérie, est exilé depuis 1999 aux Etats-Unis. Il a estimé cette année que la répression menée par Recep Tayyip Erdogan était "dix fois pire" que celle qu'a connue la Turquie après le putsch militaire de 1980. LA DÉMOCRATIE PROGRESSE, DIT ERDOGAN Voici un an, des enquêtes pour corruption ont visé le premier cercle des collaborateurs d'Erdogan, alors Premier ministre. Pour ce dernier, ces enquêtes participaient d'un complot orchestré contre lui par une "structure parallèle" constituée de partisans de Gülen, nombreux dans la justice et la police. L'enquête avait entraîné la démission de trois ministres et poussé Erdogan à procéder à une reprise en main de l'appareil d'Etat : des milliers de policiers et des centaines de juges et de procureurs ont été mutés. Vendredi dernier, le président turc avait promis de pourchasser "jusque dans leurs tanières" les partisans de Gülen, qu'il présente comme des "terroristes" et des "traîtres". Le chef de l'Etat a estimé que le degré de démocratie augmentait actuellement en Turquie. L'opération lancée contre la confrérie de Fethullah Gülen s'inscrit selon lui dans le cadre d'efforts pour déraciner les forces antidémocratiques, et va se poursuivre. "Nous sommes en train de semer les graines de la nouvelle Turquie", a-t-il dit. "Ceux qui veulent se livrer à de basses manoeuvres et ont de mauvaises fréquentations, dans l'espoir de replonger la Turquie dans le passé, ont la réponse qu'ils méritent, et nous allons continuer sur cette voie", a poursuivi le président. (Humeyra Pamuk, Ayla Jean Yackley et Ece Toksabay; Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.