Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Turquie: Erdogan pour un taux d'intérêt "à un seul chiffre"
AFP07/04/2021 à 12:31

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, notoirement hostile aux taux d'intérêt élevés, a affirmé mardi qu'il souhaitait les voir ramenés "à un seul chiffre", contre 19% actuellement.

"Grâce à Dieu, nous allons faire baisser les taux d'intérêt à un seul chiffre", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours devant le groupe parlementaire de son parti. "Nous sommes déterminés".

La Banque centrale de Turquie avait relevé le 18 mars de 200 points de base son principal taux directeur, le portant à 19%.

Quelques jours après cette hausse, M. Erdogan a limogé à la surprise générale le gouverneur de la banque centrale Naci Agbal, un ancien ministre des Finances respecté et nommé à ce poste seulement cinq mois auparavant.

Le président Erdogan, partisan d'une forte croissance alimentée par des crédits bon marché, a toujours exprimé son opposition aux taux d'intérêt élevés.

Il les qualifie ainsi régulièrement de "père et mère de tous les maux" et affirme, à rebours des théories économiques classiques, qu'ils favorisent l'inflation.

M. Agbal a été remplacé par Sahap Kavcioglu, un économiste et ancien député du parti au pouvoir, une nomination qui inquiète les investisseurs et jette le doute sur l'indépendance future de la banque centrale.

Le nouveau gouverneur s'est engagé à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre l'inflation.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1935841
    07 avril13:18

    pas sûr que Dieu tout seul suffise

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer