1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tunisie : le niqab au placard
Le Point09/07/2019 à 12:25

La Tunisie n'a jamais été une base arrière culturelle de Kaboul. Les rues de Tunis n'ont jamais imité la dernière mode de Peshawar, lui préférant celle du Caire. Et on ne parle pas des ruelles de Sidi Bou Saïd ou des plages d'Hammamet, mais des venelles des cités populaires. Ici, le conservatisme n'a rien de vestimentaire, il est dans les foyers, les mentalités, il ne se résume pas à un morceau d'étoffe. L'abaya n'est pas la tenue courante à Tunis. On peut l'apercevoir dans certains cinq étoiles, prisés par une clientèle des pays du Golfe. On pourra y voir un homme accompagné de ses deux épouses. Il est en vacances, il est le bienvenu. Pour sa part, la Tunisie a fait sa mue très tôt. À marche forcée.Lire aussi Maroc - Burqa : l'art de faire d'une pierre deux coupsLire aussi Maroc : cachez cette burqa que je ne saurais voir? !Dès 1956, Bourguiba? En Tunisie, ni polygamie ni wahhabisation des esprits. Le président Bourguiba a fait le nécessaire dès 1956, biffant certaines pratiques religieuses dignes du Moyen Âge. Dans le fracas de l'indépendance, on ne lui en demandait pas tant. Il a souvent cité l'exemple de sa mère, soumise, pour expliquer ses choix politiques. L'édification du Code du statut personnel émancipa la femme, lui accordant divorce, égalité dans ses droits de citoyenne... Au point que la Tunisienne devint parfois source de jalousie au Maghreb. Au Maroc, il n'est pas rare d'entendre des bourgeoises railler « ces...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer