1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tunisie : attaque au couteau devant l'Assemblée
Le Point02/11/2017 à 10:25

L'incident s'est déroulé ce matin dans un des lieux les plus sécurisés du pays : le Bardo. Le lieu se découpe en deux institutions : le musée, ciblé en mars 2015 par une attaque terroriste qui fit 22 morts, et l'Assemblée des représentants du peuple, qui compte 217 députés. Un homme, présenté comme un takfiriste par le ministère de l'Intérieur, s'est jeté sur les deux membres des forces de l'ordre qui stationnaient sur la grande place, avec un important rond-point en son centre. L'un est dans un état critique sans que son pronostic vital soit pour le moment engagé, l'autre est moins gravement blessé. L'agresseur de 25 ans est originaire de la cité Ettadhamon en banlieue de Tunis. Une cité défavorisée où l'extrémisme religieux tutoie la délinquance et la grande misère.

Un lieu ultra-sécurisé

Cette ville, fichée en bordure de Tunis, abrite un musée prestigieux et le réacteur nucléaire de la démocratie tunisienne : le Parlement. Ils sont sous étroite surveillance. En permanence, des dizaines de policiers surveillent l'accès à l'ARP ? protégé par des barrières et une lourde grille en fonte. Des estafettes bordent les lieux. L'individu, appréhendé après son forfait, a poignardé le commandant Riadh Barouta au cou avant de blesser le capitaine Mohamed Aïed à l'?il. Le commandant est actuellement soigné à l'hôpital de La Rabta. La mouvance salafiste fait profil bas depuis plusieurs années....

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer