Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Trump ou l'obsession de contenir l'Iran

AFP 07/08/2018 à 08:28

Une femme passe devant une peinture murale du drapeau iranien, le 6 août 2018 à Téhéran ( AFP / ATTA KENARE )

Dès sa campagne électorale Donald Trump a été l'un des principaux détracteurs de l'Iran et de l'accord sur le nucléaire, qu'il a déchiré en mai, cherchant à stopper le programme balistique de l'Iran et son influence au Moyen-Orient.

- "Holocauste nucléaire" -

Le 16 août 2015, le milliardaire américain, en tête des sondages loin devant les prétendants républicains à la Maison Blanche, juge que l'accord n'empêchera pas l'Iran d'avoir l'arme nucléaire.

"Ils seront une nation tellement riche, une nation tellement puissante qu'ils auront l'arme nucléaire. Ils vont prendre le contrôle de parties du monde dont on n'a pas idée et je pense que cela va mener à un holocauste nucléaire", dit-il.

- "Démanteler" l'accord -

Le président américain Donald Trump montre l'ordre signé rétablissant les sanctions contre l'Iran, le 8 mai 2018 à la Maison Blanche, à Washington ( AFP/Archives / Saul LOEB )

"Ma priorité numéro un est de démanteler l'accord", lance-t-il le 22 mars 2016 devant la convention annuelle du groupe de pression américain favorable à Israël, Aipac, devant laquelle défilent les candidats à la présidentielle.

"Cet accord est catastrophique pour l'Amérique, pour Israël et pour tout le Moyen-Orient". "Nous allons totalement démanteler le réseau mondial terroriste de l'Iran qui est imposant et puissant, mais pas aussi puissant que nous", ajoute-t-il.

- "L'Iran joue avec le feu" -

Le 1er février 2017, dix jours après l'entrée en fonction de Donald Trump, la Maison Blanche dénonce "le comportement déstabilisateur" de l'Iran, stigmatisant en particulier le tir de missile balistique "provocateur" mené par Téhéran.

"L'Iran joue avec le feu. Ils ne se rendent pas compte à quel point le président Obama avait été +gentil+ avec eux. Pas moi!", tweete le 3 février le président américain.

- "Isoler" l'Iran -

Trump et l'Iran ( AFP / Gal ROMA )

Le 21 mai 2017, Donald Trump appelle tous les pays à "isoler" l'Iran, dans un discours à Ryad, en Arabie saoudite.

"Du Liban à l'Irak en passant par le Yémen, l'Iran finance, arme et entraîne des terroristes, des milices et d'autres groupes terroristes qui répandent la destruction et le chaos à travers la région", déclare-t-il.

- "Etat voyou" -

Le 19 septembre 2017, le président américain affirme que l'accord nucléaire est "un des pires auquel les Etats-Unis aient jamais participé".

"Le gouvernement iranien a transformé un pays riche, avec une grande histoire et culture, en un Etat voyou amoindri économiquement", lance-t-il devant l'Assemblée générale de l'ONU.

- Régime "brutal et corrompu" -

Le 1er janvier 2018, le président Trump affirme que "le temps du changement" est venu en Iran, après des manifestations, violemment réprimées, contre le pouvoir, les difficultés économiques et la corruption.

L'accord de 2015 sur le nucléaire en Iran ( AFP/Archives / afp )

Le lendemain, il dénonce le régime "brutal et corrompu" au pouvoir en Iran. "Le peuple a peu de nourriture, une forte inflation et pas de droits de l'Homme", ajoute-t-il.

- Trump claque la porte -

Le 8 mai 2018, Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire avec un retour de toutes les sanctions.

"Aujourd'hui nous avons la preuve définitive que la promesse iranienne était un mensonge", dit-il, en qualifiant l'accord de "désastreux". "Tout pays qui aidera l'Iran dans sa quête d'armes nucléaires pourrait aussi être fortement sanctionné par les Etats-Unis", ajoute-t-il.

- "NE MENACEZ PLUS JAMAIS LES ÉTATS-UNIS" -

Le 22 juillet 2018, Hassan Rohani avertit les Etats-Unis de ne pas "jouer avec la queue du lion", assurant qu'un conflit avec Téhéran serait "la mère de toutes les guerres".

"NE MENACEZ PLUS JAMAIS LES ETATS-UNIS OU VOUS ALLEZ SUBIR DES CONSÉQUENCES TELLES QUE PEU AU COURS DE L'HISTOIRE EN ONT CONNUES AUPARAVANT", réplique le président américain dans un message sur Twitter adressé nommément à son homologue iranien et rédigé entièrement en majuscules.

Mais le 30 juillet, Donald Trump se dit prêt à rencontrer les dirigeants iraniens "quand ils veulent", "sans conditions préalables".

"Les menaces, sanctions et effets d'annonce ne fonctionneront pas", lui répond le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

- "Ouvert" -

Le 6 août, Donald Trump se dit "ouvert" à un nouvel accord avec Téhéran, tout en confirmant le rétablissement de sanctions économiques.

"Au moment où nous maintenons notre pression économique maximum sur le régime iranien, je reste ouvert à un accord plus global qui concernerait l'ensemble de ses activités néfastes, y compris son programme balistique et son soutien au terrorisme", dit-il.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.