Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump ne fera rien à propos de la messagerie privée de Clinton

Reuters22/11/2016 à 16:58
    WASHINGTON, 22 novembre (Reuters) - Donald Trump n'a pas 
l'intention de poursuivre les enquêtes sur l'utilisation par 
Hillary Clinton de sa messagerie privée lorsqu'elle était à la 
tête de la diplomatie américaine. 
    Il considère désormais que son adversaire démocrate lors de 
l'élection présidentielle "a suffisamment souffert" dans cette 
affaire, rapporte la châine de télévision MSNBC mardi. 
    Interrogée par MSNBC, Kellyanne Conway, conseillère du 
président élu des Etats-Unis, n'a pas démenti l'information et a 
même laissé entendre qu'elle était correcte. 
    "Hillary Clinton doit s'habituer au fait qu'une majorité 
d'Américains ne la trouvent pas digne de confiance, mais si 
Donald Trump peut l'aider à surmonter cette peine, alors 
peut-être est-ce une bonne chose", a-t-elle déclaré.  
    Durant la campagne électorale, Donald Trump avait imposé le 
slogan "lock her up" (enfermez-la) à propos de Hillary Clinton, 
disant à ses partisans que les méfaits dont il accusait 
l'ancienne First Lady lui vaudraient d'aller en prison s'il 
entrait à la Maison blanche. Ce qu'il fera le 20 janvier. 
    L'utilisation par Hillary Clinton d'une messagerie privée 
pour des courriers électroniques officiels lorsqu'elle était 
secrétaire d'Etat durant le premier mandat de Barack Obama, de 
2009 à 2013, a empoisonné pendant des mois la campagne de la 
candidate démocrate. Le FBI a finalement refermé le dossier deux 
jours avant l'élection du 8 novembre.  
    Dans un autre dossier impliquant Hillary Clinton, le rôle de 
la fondation dirigée par son mari et qui porte son nom, Donald 
Trump entend aussi ne rien faire, a dit Kellyanne Conway. 
    "Lorsque le président élu (...) dit avant même sa prise de 
fonction qu'il n'entend pas aller plus loin dans ces 
accusations, il s'agit d'un message très fort," a-t-elle dit. 
    "Il faut qu'il pense à beaucoup de choses avant de devenir 
président des Etats-Unis et les choses qui rappellent la 
campagne n'y figurent pas", a-t-elle ajouté. 
    Durant la campagne, le candidat républicain avait demandé la 
fermeture de la Fondation Clinton, qui finance des programmes 
d'aide dans les pays en développement, et la nomination d'un 
procureur spécial pour enquêter sur ses pratiques. 
    Il accusait l'ancien président Bill Clinton et son épouse 
d'avoir transformé leur fondation en système où les riches 
donateurs, américains ou non, ont obtenu des faveurs du 
département d'Etat quand Hillary Clinton le dirigeait. 
 
 (Doina Chiacu et Susan Heavey, Gilles Trequesser pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.