1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump fait un pas de plus vers l'US Space Force
Le Point20/02/2019 à 18:50

Donald Trump voulait une sixième force armée pour l'espace, mais il n'obtiendra probablement qu'une nouvelle branche de l'armée de l'air. La création controversée d'une force militaire spatiale aux États-Unis a connu une nouvelle avancée mardi 19 février, avec la signature d'une directive de politique spatiale (SPD-4) par le président. Le texte prévoit de rassembler toutes les fonctions spatiales militaires au sein d'une nouvelle « Space Force » placée, dans un premier temps, sous la houlette du Département de l'Air Force, c'est-à-dire de l'armée de l'air. C'est un revers pour Donald Trump, qui souhaitait en juin 2018 créer une nouvelle armée spatiale « égale à l'armée de l'air ».Le locataire de la Maison-Blanche a probablement fait machine arrière face au Congrès, auquel revient la décision finale, et qui n'aurait vraisemblablement pas validé une telle mesure. La « Space Force » sera donc dirigée par un sous-secrétaire à l'Air Force pour l'espace, ainsi que par un général quatre étoiles, chef d'état-major de l'espace. Pour certains observateurs, il s'agit d'une première étape avant l'émancipation de la force spatiale. Pour d'autres, il s'agit de placer durablement l'espace dans le domaine de l'armée de l'air, comme le sous-marin est dans le domaine de la Marine.La Nasa et les espions restent indépendantsDans l'immédiat, la mesure devrait rattacher tous les experts militaires de l'espace, y compris des soldats de l'armée...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer