Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Trump: expulser les étrangers à l'expiration de leur visa

Reuters 28/08/2016 à 02:21
    DES MOINES, Iowa, 28 août (Reuters) - Donald Trump a dévoilé 
samedi de nouvelles mesures pour endiguer l'immigration 
illégale, annonçant qu'en cas d'élection à la présidence des 
Etats-Unis, il ferait en sorte que les ressortissants étrangers 
soient expulsés du pays à l'expiration de leur visa. 
    Lors d'un discours à Des Moines, dans l'Iowa, le candidat 
républicain a également évoqué la mort d'une proche du joueur de 
la NBA Dwyane Wade, tuée vendredi à Chicago dans une fusillade, 
la décrivant comme un exemple de la violence qui frappe les 
communautés noires et qu'il entend éradiquer s'il est élu. 
    Donald Trump a tenté samedi de préciser son projet de lutte 
contre l'immigration irrégulière, jusqu'à présent marqué par 
l'idée de construire un mur à la frontière mexicaine ainsi que 
la proposition d'interdire de séjour les musulmans. 
    Il a notamment annoncé l'instauration d'un système de 
vérification assurant une rapide expulsion des immigrants après 
expiration de leur titre de séjour ainsi qu'un suivi 
électronique suspendant leur accès à toute couverture sociale ou 
autres prestations. 
    "Je vais ériger un grand mur à la frontière, instituer un 
système national de vérifications en ligne, empêcher les 
immigrés illégaux d'accéder aux prestations sociales et mettre 
au point un système de surveillance pour faire en sorte que ceux 
qui dépassent (la durée de séjour de) leurs visas soient 
rapidement expulsés", a-t-il dit à Des Moines. 
    "Si nous ne faisons pas appliquer les dates d'expiration des 
visas, nous avons une frontière ouverte, c'est aussi simple que 
cela", a poursuivi le candidat du Parti républicain à la 
présidentielle du 8 novembre. 
    Donald Trump a en outre estimé que la lutte contre 
l'immigration illégale était cruciale pour aider les Américains 
à trouver des emplois. 
    "Chaque fois qu'un citoyen Africain-américain, ou tout autre 
citoyen, perd son emploi en faveur d'un immigrant illégal, les 
droits de ce citoyen américain sont bafoués", a-t-il dit. 
     
    PRIORITÉ AUX EXPULSIONS 
    La priorité du candidat, s'il est élu le 8 novembre, sera 
d'expulser dès son entrée au Bureau ovale en janvier, des 
milliers d'immigrants en situation irrégulière, qui restent dans 
le pays en dépit d'activités criminelles, a-t-il déclaré. 
    "Ces gangs et ces cartels internationaux appartiendront au 
passé. Leur règne de terreur prendra fin. Dans cette tâche, nous 
nous rangerons toujours du côté de la protection du peuple 
américain. Nous utiliserons la législation en matière 
d'immigration pour prévenir ces crimes, et nous n'attendrons pas 
qu'un nouvel américain innocent ne soit blessé ou tué pour 
agir", a-t-il poursuivi. 
    Le candidat républicain n'a pas précisé comment les migrants 
en situation irrégulière sans aucun lien avec la délinquance 
seraient traités. 
    Tentant à nouveau de courtiser l'électorat noir-américain, 
traditionnellement démocrate, sur des promesses d'ordre, Donald 
Trump a déploré la mort de Nykea Aldridge, mère de quatre 
enfants âgée de 32 ans, tuée vendredi après-midi à Chicago par 
des tirs qu'échangeaient deux hommes à proximité. 
    Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, un temps directeur de 
cabinet du président démocrate Barack Obama, peine à limiter la 
violence par armes à feu dans sa ville, qui fait chaque semaine 
plusieurs victimes. 
    "C'est déchirant à voir, c'est horrible", a dit Donald Trump 
en référence à la fusillade. "Et cela empire. Cela ne devrait 
pas arriver dans notre pays (...) Nous envoyons nos pensées et 
nos prières à la famille, et promettons de nous battre pour des 
lendemains bien, bien meilleurs", a-t-il dit. 
    Plus tôt, ses tweets sur le sujet avaient été jugés 
insensibles, certains l'accusant de récupérer sans ménagement 
l'incident. 
     
 
 (Steve Holland; Henri-Pierre André et Julie Carriat pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.