Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump adresse une mise en garde aux républicains conservateurs

Reuters26/03/2017 à 18:59
    par Lindsay Dunsmuir et Doina Chiacu 
    WASHINGTON, 26 mars (Reuters) - A peine remis du revers 
essuyé à la Chambre des représentant sur son projet d'abrogation 
de l'Obamacare, la Maison blanche a adressé dimanche une mise en 
garde aux républicains conservateurs, laissant entendre qu'elle 
pourrait se passer d'eux pour engager sa réforme fiscale. 
    Le secrétaire général de la Maison blanche Reince Priebus a 
ainsi déclaré lors de l'émission "Fox News Sunday" que Donald 
Trump pourrait se rapprocher des "démocrates "modérés" pour 
dégager une majorité susceptible faire avancer la réforme du 
code fiscal. 
    "Si nous parvenons à faire adopter par les républicains 
seuls un texte qui tient les engagements du président, nous 
saisirons cette opportunité", a-t-il déclaré. 
    "Selon moi, c'est plus ou moins un avertissement pour 
montrer que nous sommes disposés à discuter avec tout le monde. 
Nous l'avons toujours été et nous le sommes plus que jamais." 
    Selon Kevin Brady, président de la commission des voies et 
moyens à la Chambre des représentants, le projet de réforme 
fiscale a été mené par son groupe en parallèle à celui de la 
tentative de réforme de l'assurance maladie. 
    "Nous n'avons jamais cessé de travailler", a-t-il dit à Fox 
News. "Nous allons continuer de travailler pour faire des 
améliorations. Nous ambitionnons de présenter le projet au 
printemps." 
    Abandonné par deux factions républicaines distinctes, les 
conservateurs du Freedom Caucus jugeant le projet de réforme de 
l'assurance santé trop peu radical et des modérés l'estimant 
trop dangereux, Donald Trump s'est dit vendredi étonné, déçu et 
a déclaré "avoir beaucoup appris à propos de la loyauté". 
     
    LOYAUTÉ 
    Dans un tweet publié dimanche matin, Donald Trump s'en est 
une nouvelle fois pris au Freedom Caucus et aux autres groupes 
conservateurs qui ont selon lui permis aux "démocrates de 
retrouver le sourire à D.C. (Washington NDLR)". 
    "Je pense que le président est déçu par le nombre de 
personnes qu'il pensait loyales et qui ne l'ont pas été", a 
souligné Reince Priebus. 
    Donald Trump ne renonce pas à son projet d'introduire une 
taxe aux frontières dans son projet de réformes, a prévenu 
Reince Priebus. Le président entend également réduire les impôts 
pesant sur la classe moyenne, a-t-il rappelé, un geste selon lui 
susceptible de séduire les démocrates modérés. 
    Le chef de file de la minorité démocrate au Sénat, Chuck 
Schumer, a jugé que la présidence risquait de rééditer les 
erreurs commises avec la réforme ratée de l'Obamacare et de 
s'aliéner une nouvelle fois les républicains conservateurs. 
    "Ils vont refaire la même erreur avec la réforme fiscale que 
celle qu'ils ont faite avec le Trumpcare", a-t-t il déclaré sur 
ABC, avant de prier la Maison blanche d'emprunter un nouveau 
chemin en rejetant le Freedom Caucus et en travaillant avec les 
démocrates. 
    "S'il change, nous pourrions avoir une présidence 
différente", a-t-il dit. "Il va falloir qu'il leur dise qu'il ne 
peut pas travailler avec eux et nous nous pencherons alors sur 
ses propositions. Mais elles devront s'inspirer de nos valeurs." 
    Mark Meadows, qui préside le Freedom Caucus à la Chambre des 
représentant, a assuré dimanche qu'il était optimiste sur les 
chances de succès de la réforme fiscale. 
    "Je m'attends non seulement à voir aboutir une réforme 
fiscale, mais également toute une série de mesures qui 
l'accompagneront", a-t-il dit à ABC, prévenant que son groupe 
était favorable à l'adoption d'un projet fiscal qui ne soit pas 
fiscalement neutre du point de vue des recettes." 
    "La réforme fiscale et la baisse des taxes (...) vont créer 
et générer de nouvelles recettes", a-t-il dit. "Et donc, nous 
allons nous pencher là dessus, voir où se situe l'équilibre. 
Faut il que tout soit compensé ? Ma réponse est que non." 
 
 (Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van 
Overstraeten) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.