Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trois cents millions d'euros pour panser les plaies de Florange

Reuters17/09/2013 à 16:05

TROIS CENTS MILLIONS D'EUROS POUR LA LORRAINE

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a présenté mardi un plan pour faire de la Lorraine une "vallée européenne des matériaux innovants", traduction d'une promesse faite aux élus locaux après le sauvetage raté des hauts-fourneaux de Florange à l'automne 2012.

L'Etat et la région investiront ensemble 300 millions d'euros dans ce "pacte" sur la période 2014-2016, a annoncé le chef du gouvernement dans un discours à Matignon, où le mot de Florange n'a cependant pas été prononcé.

"Tout cela pourrait très rapidement, avec l'effet de levier, provoquer un effort d'un milliard et demi d'euros" pour la Lorraine, a estimé le Premier ministre.

Stimuler la recherche, investir dans la filière bois, valoriser l'innovation dans l'agro-alimentaire ou encore accélérer la couverture en haut débit de la région : il s'agit de tourner la page des hauts-fourneaux et de projeter la Lorraine dans un nouveau modèle économique, a expliqué le président de la région, Jean-Pierre Masseret.

Ce dernier a souligné que le plan s'inscrivait dans la politique industrielle du gouvernement et a rejeté l'idée qu'il constituait une contrepartie financière à la fermeture des hauts-fourneaux de Florange.

"Ce pacte n'est pas un acte de réparation qui serait dû à la Lorraine", a jugé l'élu en référence à la crise qui avait failli conduire à la démission du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, partisan d'une nationalisation du site.

Jean-Marc Ayrault avait désavoué son ministre en tranchant en faveur d'un accord sur l'emploi avec ArcelorMittal qui obtenait le droit de fermer ses hauts-fourneaux en échange d'un investissement dans la rentable phase à froid.

L'épisode de Florange reste particulièrement délicat pour François Hollande qui s'était rendu sur le site pendant la campagne pour l'élection présidentielle et y avait promis qu'il ferait tout pour en assurer la pérennité.

Depuis cette crise, la question d'un retour de François Hollande à Florange revient régulièrement et Jean-Marc Ayrault a assuré que ce serait bien le cas.

"Le président de la République ira sûrement en Lorraine, ce sera aussi pour conforter ce que nous décidons d'engager ensemble" avec le plan pour la région, a-t-il dit.

Une visite à Florange pourrait néanmoins être chahutée.

Les ouvriers d'ArcelorMittal ont fait récemment parler de leur cause en vendant une stèle aux promesses non tenues de François Hollande pour 3.000 euros à un entrepreneur lorrain, qui a décidé de l'offrir au président.

Elle faisait écho à celle dédiée pour des motifs comparables à Nicolas Sarkozy, en 2009, devant l'usine ArcelorMittal de Gandrange, dont une partie des installations venait de fermer.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.