Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trois activistes kurdes assassinées à Paris

Reuters10/01/2013 à 13:07

TROIS FEMMES KURDES ASSASSINÉES À PARIS

(Reuters) - Les corps de trois activistes kurdes d'origine turque ont été retrouvés dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris, des assassinats reliés par les responsables de la communauté à la relance du processus de paix entre Ankara et les Kurdes.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui s'est rendu mercredi dans l'enceinte du Centre d'information du Kurdistan où se sont déroulés les faits, a déclaré que les victimes avaient "sans doute été exécutées".

"Les brigades de l'anti-terrorisme et de l'anti-criminalité sont mobilisées pour faire toute la lumière sur cet acte tout à fait insupportable", a-t-il déclaré. "Je suis venu exprimer ma compassion à l'égard des proches de ces trois femmes."

Trois douilles ont été retrouvées au sol dans les locaux, situés 147 rue Lafayette dans le Xe arrondissement de la capitale, a-t-on appris de source policière. Les corps ont été découverts à 01h45.

Quelque 200 Kurdes se sont rassemblés sous la surveillance des forces de l'ordre devant l'immeuble, scandant des slogans favorables au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et brandissant pour certains des drapeaux à l'effigie du dirigeant kurde Abdullah Öcalan emprisonné en Turquie.

"C'est un crime politique, il n'y a pas de doute", a déclaré Remzi Kartal, président du Congrès du peuple du Kurdistan.

"Öcalan et le gouvernement turc ont entamé un processus de paix, ils veulent dialoguer mais il y a des partis qui sont contre la résolution de la question kurde et veulent saborder le processus de paix", a-t-il ajouté via son interprète.

NÉGOCIATIONS EN TURQUIE AVEC LE PKK

Les victimes de l'attaque sont selon lui Sakine Cansiz, cadre du PKK, Fidan Dogan, représentante du Congrès national du Kurdistan (KNK), basée à Bruxelles, et Leyla Soylemez, une jeune activiste.

Deux des femmes ont été tuées d'une balle dans la tête, la troisième d'une balle dans l'estomac, selon l'agence de presse Firat, réputée proche du PKK, qui indique en outre que l'arme du crime aurait été munie d'un silencieux.

"Des collègues ont découvert des traces de sang sur la porte. Quand ils ont forcé la porte, ils ont découvert les corps des trois femmes exécutées", a précisé à Firat Mehmet Ulker, qui dirige la Fédération des associations kurdes de France.

Le PKK, considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara, les Etats-Unis et l'Union européenne, est tenu par les autorités turques pour responsable de la mort de plus de 40.000 personnes depuis qu'il a pris les armes en 1984 afin d'obtenir un statut d'autonomie pour les Kurdes de Turquie, essentiellement présents dans le sud-est du pays.

Le dirigeant du PKK, Abdullah Öcalan, est détenu depuis 1999 sur l'île-prison d'Imrali.

Le gouvernement turc et le leader kurde seraient parvenus en janvier à un accord-cadre sur les modalités de règlement du conflit, selon le quotidien turc Radikal.

Malgré l'hostilité d'une grande partie des Turcs à l'égard du PKK, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, est soucieux de mettre fin aux violences liées à la rébellion kurde, notamment en vue de sa possible candidature à l'élection présidentielle de 2014.

Sophie Louet avec Nicolas Bertin et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.