Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Traviata et nous" : la passion de l'opéra mise à nu au cinéma

RelaxNews22/10/2012 à 21:14

"Traviata et nous" All Rights Reserved

(AFP) - "Si Verdi était né en 1900 et pas en 1813, il aurait fait du cinéma et pas de l'opéra" : c'est avec cette idée que le réalisateur Philippe Béziat s'est lancé dans le tournage de Traviata et nous, qui sort mercredi dans une cinquantaine de salles en France.

Aix-en-Provence, été 2011. Dans le lieu magique qu'est la cour du théâtre de l'Archevêché, Natalie Dessay chante Violetta (la "traviata", la "dévoyée", c'est elle) dans la mise en scène de Jean-François Sivadier.

Quelques lustres, de grands panneaux suspendus figurant le ciel, des champs de fleurs, un plateau nu et quelques chaises. L'essentiel n'est pas dans le décorum mais dans la passion qui anime les chanteurs-acteurs, dans la musique superbement théâtrale de Verdi.

"Là elle pleure, alors on pleure", chuchote le chef d'orchestre Louis Langrée à ses violons lors d'une répétition saisie sur le vif.

Ni documentaire, ni opéra filmé, le film immerge le spectateur dans le "making of" de l'opéra, l'amenant à ressentir tour à tour la joie pétillante des fêtes où se perd Violetta, l'émotion qui la saisit face à l'amour du jeune Alfredo (Charles Castronovo), la passion éblouissante, le sacrifice insensé sur l'injonction du père (Ludovic Tézier), l'agonie...

Philippe Béziat a filmé au printemps 2011, pendant deux mois, les coulisses, le travail des techniciens, de la costumière, et surtout les répétitions, le lent accouchement de l'oeuvre.

La joie et la souffrance se lisent tour à tour sur le visage du metteur en scène Jean-François Sivadier, principal "acteur" de ce film avec Natalie Dessay, tendre et palpitante Violetta.

Lorsqu'elle a mal, c'est lui qui souffre, et il ne peut s'empêcher de bouger les lèvres à l'unisson lorsqu'elle chante. C'est bien ce couple du metteur en scène et de son actrice tendue vers la perfection du jeu qui fait la trame du film.

Bien sûr il y a les blagues pour détendre l'atmosphère lors des répétitions, le chant des cigales dans la nuit aixoise, le charme des platanes et des conversations sur un coin de table avec les techniciens.

Mais il y a surtout la lente montée en puissance du mélodrame, la recherche torturée de la bonne position, du bon geste. Jusqu'au final, où Natalie Dessay tombe inanimée après le dernier coup de baguette du chef d'orchestre, se relève, tombe encore, et encore, jusqu'à dix fois, pour trouver le bon rythme, la bonne chute, enfin.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.