Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Transports : "Il faudra que l'avion coûte plus cher", estime le patron d'ADP
Boursorama avec Media Services04/05/2021 à 09:42

Face à l'augmentation à prévoir du prix des billets dans les prochaines années, le PDG du premier réseau aéroportuaire mondial "préfère que ce soit le consommateur qui paie plutôt que le contribuable".

(illustration) ( AFP / ODD ANDERSEN )

(illustration) ( AFP / ODD ANDERSEN )

Mis à terre par la crise sanitaire qui paralyse les échanges depuis plus d'un an, le trafic aérien, s'apprête à redémarrer à l'approche de l'été. "Il y a une envie de voyager qui est très forte", mais si le secteur reste dans l'attente de savoir quelle sera la dimension de la reprise", a déclaré le PDG d'Aéroports de Paris (ADP), mardi 4 mai. Interrogé sur les perspectives de retour à la normale pour le trafic aérien, il estime que le niveau d'avant-crise pourrait être rejoint entre 2024 et 2027. Il anticipe également une hausse du prix des billets dans le futur. "J'ai toujours pensé que les prix augmenteraient", explique t-il.

"Le prix des avions va augmenter, le prix des carburants va augmenter"

"Il est incontestable qu'il yaura dans les vingt années qui viennent une lutte pour l'énergie. Pour décarboner le monde, il va falloir faire preuve d'innovation, et l'aviation n'y échappera. Comme je ne suis pas ami de l'augmentation des impôts, je suis ami que le consommateur paie ce qu'il utilise. Et comme le consommateur d'avion va devoir avoir recours à des équipements plus onéreux, je pense que le prix de l'avion va légèrement augmenter", a t-il décrit, à l'antenne de franceinfo .

Evoquant le "défi est de réussir la transition énergétique", Augustin de Romanet mentionne deux axes : d'une part, l'utilisation croissante de biocarburants,  et d'autre part le développement des avions à hydrogène, pour lequel Airbus s'est engagé sur la date de 2035. "Le prix des avions va augmenter, le prix du carburant va augmenter", et "je préfère que ce soit le consommateur qui paie plutôt que le contribuable!". "Il faudra que l'avion coûte plus cher", résume t-il.

Evolution des activités de transport routier et aérien dans une sélection de pays ( AFP /  )

Evolution des activités de transport routier et aérien dans une sélection de pays ( AFP / )

Début avril, Total a annoncé avoir entamé la production en France de biocarburants d'aviation durables, en ayant recours à des huiles de cuisson usagées, un élément essentiel au transport aérien pour qu'il réduise ses émissions de carbone.

Ce carburant d'aviation durable (SAF) est produit dans la bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône) et sur le site d'Oudalle (Seine-Maritime), spécialisé dans les solvants et fluides spéciaux, a indiqué le géant pétrolier et gazier, qui se diversifie de plus en plus. Ces biocarburants aériens "seront destinés aux aéroports français dès le mois d'avril", ajoute-t-il, sans préciser lesquels.

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    04 mai11:04

    carburants bio durableS , à condition de ne pas importer de l' huile de palme et de ne pas cultiver à force d' engrais des céréales destinées à produire du carburant ............................Le défi est important il me semble ..........

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer