Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tragédie d'Alep: Zeid (Onu) pour une limitation du droit de veto

Reuters04/10/2016 à 12:25
 (Actualisé avec déclarations, contexte) 
    GENEVE, 4 octobre (Reuters) - Le Haut-Commissaire aux droits 
de l'homme des Nations unies, Zeid Ra'ad al Hussein, a estimé 
mardi que la situation à Alep plaidait en faveur de nouvelles 
initiatives fortes, dont une limitation de l'usage du veto par 
les membres permanents du Conseil de sécurité. 
    L'implication de la Russie dans le conflit syrien menace de 
fait de bloquer l'adoption par l'Onu d'un projet de résolution 
visant à mettre fin aux bombardements des quartiers rebelles à 
Alep, actuellement en discussion au Conseil de sécurité à 
l'initiative de la France.   
    Moscou a aussi utilisé par le passé son veto pour empêcher 
le Conseil de sécurité de référer les auteurs conflit syrien 
soupçonnés de crimes de guerre à la Cour pénale internationale 
(CPI). 
    Dans un communiqué, Zeid Ra'ad al Hussein a condamné mardi 
le largage par l'aviation russe de bombes incendiaires sur des 
zones civiles, en violation du droit international, soulignant 
que les crimes des uns, les groupes "terroristes" que Moscou dit 
combattre, ne justifient pas ceux des autres. 
    Pour sortir de l'impasse diplomatique, le Haut-Commissaire 
aux droits de l'homme de l'Onu se dit favorable à une réforme du 
fonctionnement de l'organisation limitant "l'usage du veto par 
les membres permanents du Conseil de sécurité" afin de pouvoir 
saisir la CPI. 
    "Un tel renvoi (devant la CPI) serait plus que justifié 
compte tenu de l'impunité généralisée et profondément choquante 
qui caractérise ce conflit et de l'ampleur des crimes commis, 
dont certains pourraient relever de la catégorie des crimes de 
guerre et crimes contre l'humanité", poursuit le diplomate, 
établissant un parallèle avec les bombardements sur Varsovie, 
Stalingrad et Dresde lors de la Deuxième Guerre mondiale. 
    Il estime que les frappes des forces pro-gouvernementales 
syriennes visent "structurellement" des cibles pourtant 
protégées par le droit humanitaire international, y compris des 
centres médicaux, le personnel humanitaire et des stations de 
pompage d'eau. 
    D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les 
frappes sur les quartiers Est d'Alep, tenus par les rebelles, 
ont fait 342 morts, dont 106 enfants, entre les 23 septembre et 
2 octobre. L'OMS, qui s'appuie sur les données que font remonter 
les structures de santé encore fonctionnelles à Alep, recense 
également 1.129 blessés sur la même période. 
 
 (Tom Miles et Stéphanie Nebehay; Tangi Salaün et Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.