1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Touraine recommande aux femmes enceintes d'éviter les zones à risque Zika
Reuters28/01/2016 à 08:36

    PARIS, 28 janvier (Reuters) - La ministre de la Santé 
Marisol Touraine a "fortement" recommandé jeudi aux femmes 
enceintes de différer leur voyage en Martinique, en Guyane et en 
Guadeloupe où des cas de virus Zika ont été recensés.  
    Le Zika, comme la dengue et le chikungunya, est une maladie 
transmise par les moustiques du genre Aedes qui sévit 
principalement dans l'ensemble de la zone intertropicale.  
    Un premier cas a été recensé cette semaine en Europe, au 
Danemark, chez un touriste danois qui avait voyagé en Amérique 
du Sud et centrale.  
    "Cette épidémie est sérieuse et je veux dire ma 
préoccupation", a dit Marisol Touraine sur France Info.  
    "La maladie dans l'écrasante majorité des cas n'a pas 
d'effet (...) mais dans des cas limités elle peut être très 
grave avec des effets neurologiques et pour les femmes enceintes 
des complications, des malformations pour leur bébé", a-t-elle 
souligné.  
    "Je veux donc dire très fortement que des femmes qui sont en 
métropole et qui ont prévu d'aller en Martinique, en Guyane, ou 
dans les territoires d'outre-mer, si elles sont enceintes, je 
leur recommande de différer leur voyage, je le dis très 
fortement parce qu'il y a un enjeu de santé publique." 
    Une équipe de renfort sanitaire se rendra dans quelques 
jours en Martinique pour évaluer les besoins complémentaires 
pour les hôpitaux et les médecins, a-t-elle ajouté.  
    Au 26 janvier, le ministère français de la Santé recensait 
102 cas d'infections en Martinique, 45 en Guyane, un en 
Guadeloupe et un à Saint-Martin. 
    Les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, 
maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées, et se 
manifestent dans les trois à douze jours qui suivent 
l'infection. 
    Il n'existe pas de traitement curatif, ni vaccin et le 
traitement est limité aux seuls symptômes. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer