Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tour de France: départ de l'étape reine vers l'intimidant col de la Loze
AFP16/09/2020 à 12:41

Le peloton du Tour de France lors du départ de la 17e étape, le 16 septembre 2020 à Grenoble ( AFP / Anne-Christine POUJOULAT )

Le col de la Loze se dresse sur la route de Primoz: Roglic, le maillot jaune, et tous les coureurs du Tour de France se sont lancés à l'assaut, mercredi à Grenoble, de la 17e étape vers l'intimidant col de la Loze, montée inédite et sommet de cette Grande Boucle.

Après l'abandon mercredi matin du tenant du titre Egan Bernal, hors du match pour le sacre à Paris depuis la défaillance du Colombien dans le Grand Colombier, ainsi que celui du Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ), préservé en vue des Mondiaux où il sera aligné dans le contre-la-montre, un peloton de 152 éléments s'est élancé à 12H30 sur les 170 km de l'étape-reine de ce Tour de France.

Après l'ascension du col de la Madeleine à mi-parcours, les favoris ont rendez-vous pour une explication jamais vue dans le col de la Loze: une montée vers Méribel prolongée par une route de goudron posée à même la montagne pour 21,5 km de montée finale à 7,8% de moyenne.

"Déjà la Madeleine, c'est un beau morceau. Arriver jusqu'à Méribel, c'en est un autre et pour finir jusqu'à la Loze, c'est très très dur", décrit Thibaut Pinot, qui a reconnu l'étape en juillet quand il espérait jouer les premiers rôles sur le Tour de France.

"Les pourcentages, il n'y a pas besoin de les commenter. Ça se fait à la jambe (...). Il y a des ruptures de pente qu'on ne voit pas dans d'autres cols", analyse le grimpeur français qui qualifie la montée d'"atypique".

Ses quatre derniers kilomètres de pentes aussi irrégulières qu'effrayantes offrent des passages à plus de 20%.

"Quand on voit le profil, c'est déjà incroyable, et pour l'avoir fait en reconnaissance... il peut y avoir une surprise, pronostique Julian Alaphilippe. Avec Tadej Pogacar ou quelqu'un comme ça, qui est vraiment très en forme". 

Empruntée qu'une seule fois en compétition, lors du Tour de l'Avenir 2019, la Loze risque d'arbitrer le duel slovène Roglic-Pogacar. A moins qu'un Colombien, dans son élément à très haute altitude, ne les surprenne à l'arrivée, perchée à 2.304 mètres et prévue vers 17h20 (moyenne calculée à 35 km/h).

clv/lrb

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer