1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Toulouse : un parfum de 68 sur l'université du Mirail

Le Point21/03/2018 à 12:58

Les grévistes s'opposent à la fusion de l'université Toulouse-Jean-Jaurès avec l'université Paul-Sabatier et deux écoles d'ingénieurs ainsi qu'à la loi Vidal réformant l'entrée dans l'enseignement supérieur.

Il flotte comme un parfum d'insurrection « soixante-huitarde » sur le campus de Toulouse-Jean-Jaurès. L'université, ouverte en 1974 dans le quartier du Mirail, est paralysée depuis trois semaines par des étudiants et des enseignants qui ont construit des barricades pour en bloquer l'accès. Les grévistes protestent notamment contre un projet de fusion de leur établissement avec l'université Paul-Sabatier et deux écoles d'ingénieurs, préparé par l'université fédérale de Toulouse pour tenter de regagner le label d'excellence Idex, et les crédits (25 millions d'euros annuels) afférents. Les insurgés, qui réclamaient également la démission du président, favorable à la fusion, ont remporté une première victoire à la Pyrrhus : Toulouse a définitivement perdu son Idex lundi.

Dans la foulée, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a démissionné d'office mardi toutes les instances dirigeantes de l'université et nommé un administrateur provisoire pour organiser de nouvelles élections « d'ici trois mois ». Au lieu de se réjouir d'avoir obtenu la tête de Daniel Lacroix, le président déchu, les grévistes dénoncent « un coup de force de l'État ». Redoutant une intervention imminente de la police pour les déloger, ils battent le rappel sur les réseaux sociaux et décident par acclamation le blocus du campus jusqu'au 22 mars, date de la première grande manifestation nationale des cheminots de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • m1234592
    21 mars13:09

    la violette ou le purin ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.