1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Toulouse souffle Bordeaux
So Foot19/08/2018 à 19:00

Toulouse souffle Bordeaux

Enthousiastes et cohérents, les hommes d'Alain Casanova ont mis à terre des Girondins qui sombrent après une semaine mouvementée.

Toulouse FC 2-1 Girondins de Bordeaux

But : Leya Iseka (44e), Dossevi (67e) pour le Téfécé // Kamano (51e) pour Bordeaux)

On ne se relève pas aussi facilement d'une tempête qui s'est abattue sur le Haillan il y a moins de 48 heures. Gustavo Poyet avait construit les bases d'une baraque qui semblait solide, quoiqu'encore en plein chantier mais revigoré par les matchs européens. Sa mise à pied a précipité la chute de l'édifice. Et c'est un loup toulousain, qui n'était pourtant pas si sûr de ses capacités pulmonaires, qui a soufflé la maison bordelaise, au terme d'un match enlevé.

Vent de face


Un réflexe naturel et sécurisant. Alors que l'ouragan Gustavo tournoie encore au-dessus de leurs têtes, les Bordelais se sont agrippés à Éric Bédouet, ancre plantée au bord du terrain pour un cinquième intérim. Pour se rassurer toujours, c'est un bloc initialement bas qui a été positionné, pour supporter la houle lors de ce déplacement chez le rival toulousain. Mais l'intensité du match, disputé sous un soleil de plomb, a rapidement fait éclater tout ça. Les lacunes techniques et les erreurs de placement des deux équipes aussi, laissant les occasions s'engouffrer comme autant de courants d'air.

Rouge Bordeaux

Manque de bol pour les Girondins, un intrépide Baptiste Reynet était en face pour refermer chaque fenêtre de tir. Le rush d'un Lukas Lerager masqué et à l'interception (12e), la chiche du jeune Samuel Kalu (15e), le coup de tête de Jules Koundé (34e), l'enchaînement de François Kamano au point de penalty (45e) : autant de tentatives rendues vaines par

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer