Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Top 50 : 0-0 mémorables (de 10 à 5)
So Foot20/04/2020 à 14:00

Top 50 : 0-0 mémorables (de 10 à 5)

Qui a dit que les matchs nuls sans but étaient forcément ennuyeux ou inutiles, voire les deux ? Voici cinquante raisons de penser le contraire, avec des rencontres privées de tremblement de filet qui ont pourtant marqué l'histoire du football.


Arsenal - Manchester United

FA Cup (Finale), 21 mai 2005

Dennis Bergkamp, Ruud van Nistelrooy, José Antonio Reyes, Cristiano Ronaldo, Robert Pirès, Wayne Rooney, Fredrik Ljungberg, Ryan Giggs, Robin van Persie... et pas un seul but marqué. La faute à l'absence de Thierry Henry, blessé ? Non, l'explication se trouve plutôt dans le manque de réalisme flagrant de Manchester United lors de cette finale de FA Cup. Le 21 mai 2005, les Red Devils et Arsenal se retrouvent pour une partie où la rivalité entre les deux clubs (Arsène Wenger-Alex Ferguson, Patrick Vieira-Roy Keane) se situe à son paroxysme. C'est d'ailleurs la cinquième confrontation de l'année entre les deux équipes, les Gunners s'étant inclinés deux fois en championnat et une fois en quarts de la League Cup après avoir remporté le Community Shield. Autant dire que la tension est palpable, la bande de Cesc Fàbregas reprochant notamment à celle de Paul Scholes de proposer un football beaucoup trop physique cette saison-là.

Top 10 : les buts entre Arsenal et Manchester United

Pourtant, ce sont les Londoniens qui alignent une équipe plutôt défensive face à un champion en titre largement dominateur. Devant 480 millions de téléspectateurs à travers le monde, dont 12,8 millions au Royaume-Uni, MU frôle l'ouverture du score à de nombreuses reprises (but de Rio Ferdinand refusé pour hors-jeu, poteau de Rooney, poteau de Van Nistelrooy après un sauvetage sur la ligne de Ljungberg...). Les statistiques parlent d'elles-mêmes : dix tirs cadrés à un, neuf corners à un. Tant bien que mal, les Canonniers parviennent à éviter le pire. Place aux tirs au but, exercice idéal pour piéger l'ennemi et ainsi remporter la première Coupe d'Angleterre de l'histoire attribuée après égalité dans la prolongation, seul Scholes ratant sa tentative durant la séance.



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer