Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tibéhirine-Trévidic demande à Paris de faire pression sur Alger

Reuters12/11/2014 à 12:33

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Le juge Marc Trévidic, qui enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine en Algérie en 1996, appelle Paris à faire pression sur Alger pour faciliter le rapatriement en France de prélèvements cruciaux. Après deux reports de son voyage, le juge d'instruction a pu se rendre en Algérie du 12 au 19 octobre pour exhumer et autopsier les crânes des religieux, mais il n'a pas pu rapporter en France les prélèvements effectués sur leurs crânes. Or, selon l'avocat des proches des moines, qui accuse Alger "d'obstruction", une expertise de ceux-ci pourrait permettre des avancées extrêmement significatives. ID:nL6N0SI4S4 "Il n'y a que (les autorités françaises) qui peuvent m'aider sur ce dossier", a déclaré mardi soir Marc Trévidic sur France Inter. Les autorités algériennes "feront quelque chose si les autorités françaises poussent pour qu'elles le fassent." "Il faut un minimum mettre la pression pour que ça avance dans ce dossier", a ajouté le juge. "Je suis très content que Renault ouvre une usine en Algérie (...) mais j'aimerais aussi que les relations franco-algériennes aillent au-delà de l'automobile", a-t-il conclu, deux jours après l'inauguration près d'Oran d'une usine Renault en présence du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius. ID:nL6N0T02CG Le ministre algérien de la Justice assure que les procédures judiciaires "se font normalement" dans cette enquête. Les corps des moines n'ont jamais été retrouvés, ce qui a alimenté des rumeurs sur la cause de leur mort. Les autorités algériennes affirment que les sept religieux ont été décapités par des islamistes qui les avaient enlevés, une thèse qui a été confortée par une revendication attribuée au Groupe islamique armé (GIA). Mais l'enquête française n'a pas écarté une possible bavure de l'armée algérienne ou une implication des services algériens. "Soit on va arriver à finir le travail c'est-à-dire faire toutes les expertises utiles, soit on aura un gros point d'interrogation jusqu'à la fin des temps", a estimé mardi soir le juge Marc Trévidic. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.