Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MITSUBI HEAVY IN

31.75EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.00

JP3900000005 MIH

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    31.75

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    10 711 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.04.18 / 08:00:33

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à mes listes

    Fermer

ThyssenKrupp promet des emplois avec ses sous-marins en Australie

Reuters30/11/2015 à 15:46
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    DUSSELDORF/VIENNE, 30 novembre (Reuters) - ThyssenKrupp 
 TKAG.DE  promet des milliers d'emplois en Australie s'il 
remporte un contrat pour la construction d'une nouvelle flotte 
de sous-marins face au français DCNS et à un consortium 
japonais, a déclaré lundi le responsable du projet. 
    Le géant allemand de l'acier et de l'industrie est en 
concurrence avec le groupe public français DCNS et un consortium 
japonais mené par Mitsubishi Heavy Industries  7011.T  et 
Kawasaki Heavy Industries  7012.T  pour ce contrat estimé à 36 
milliards de dollars (34 milliards d'euros). 
    Soucieuse de répondre au renforcement de la présence 
chinoise dans la région Asie-Pacifique, l'Australie remplace sa 
flotte vieillissante de sous-marins et entend en profiter pour 
créer des emplois dans le pays et soutenir l'industrie locale. 
    ThyssenKrupp et DCNS ont assuré que, s'ils étaient retenus, 
la totalité des travaux de construction des sous-marins serait 
réalisée en Australie. Le Japon s'est dit prêt à s'aligner sur 
cette proposition. 
    "Nous serions en mesure de créer 2.000 à 3.000 emplois en 
Australie", a dit Hans Christoph Atzpodien, membre du directoire 
de la division Industrial Solutions de ThyssenKrupp et 
responsable de la construction navale, dans une interview 
accordée à Reuters. 
    Il estime qu'un nombre équivalent d'emplois pourrait être 
créé chez les fournisseurs dans le cadre de son projet. 
    Il a précisé que ThyssenKrupp soumettrait une offre à prix 
fixe s'il franchissait la prochaine étape de l'appel d'offres et 
qu'il s'attendait à ce qu'un candidat soit retenu pour mener des 
négociations exclusives au premier semestre 2016. 
    Ces négociations pourraient durer jusqu'à la fin de la 
décennie, a-t-il dit, avec la sortie d'un premier sous-marin des 
lignes de production vers la fin des années 2020.    
    Le Japon était favori pour remporter ce contrat jusqu'en 
février quand le Premier ministre d'alors, Tony Abbott -- qui 
avait qualifié Tokyo de "meilleur ami" de l'Australie en Asie -- 
a été contraint d'élargir l'appel d'offres sous la pression des 
parlementaires du pays.      
 
 (Tom Kaeckenhoff et Georgina Prodhan, Wilfrid Exbrayat et 
Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées

-0.06%
-1.62%
-0.06%
-3.44%
-0.09%
-3.43%
0.00%
-3.44%
0.00%
0.00%
0.00%
0.00%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.