Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thomas Bach à Paris pour discuter de l'impact du Covid-19 sur les JO de 2024
AFP07/07/2020 à 20:05

Le patron du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, sera en visite mercredi et jeudi à Paris pour plusieurs rencontres au sujet de l'impact du Covid-19 sur les Jeux olympiques de 2024 et leur budget, notamment à l'Elysée avec le président Emmanuel Macron.

Une rencontre est prévue mercredi à 15h (13h00 GMT) à l'Elysée entre Thomas Bach, Emmanuel Macron et le président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo) de Paris-2024, Tony Estanguet, a indiqué à l'AFP une source proche de la présidence de la République française.

Le patron du CIO doit aussi rencontrer la maire de Paris Anne Hidalgo, récemment réélue pour un second mandat.

Selon plusieurs acteurs de l'olympisme, Thomas Bach a aussi rendez-vous jeudi avec les représentants du géant informatique Atos, le seul groupe français qui fait partie du cercle fermé des TOP sponsors du CIO, et dont le partenariat arrive à échéance en 2020.

L'impact de la crise sanitaire sur l'économie mondiale et le report des JO de Tokyo à l'été 2021 changent la donne pour les organisateurs des JO de Paris-2024, qui cherchent des pistes d'économies face aux risques de surcoûts et de recettes plus modestes, notamment venant des sponsors.

- héritage -

Le budget total du Cojo jusqu'en 2024 s'élève à ce stade à 3,8 milliards d'euros, destinés à l'organisation des JO, notamment pour les célébrations et les sites de compétitions provisoires. Pour y arriver, le Cojo compte sur 1 à 1,2 milliard d'euros en recettes de sponsors, 1 milliard environ en billetterie et 1,4 milliard correspondant à la contribution du CIO.

S'y ajoutent 3,1 milliards d'investissements (en euros 2016), dont 1,5 de l'Etat et des collectivités, dans les équipements pérennes, notamment le village olympique et le village des médias, transformés après les JO en quartiers de logements, et le centre aquatique olympique, tous construits en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris.

Les budgets des JO ont fréquemment dépassé les prévisions initiales lors des dernières éditions, causant des débats récurrents sur leur coût et l'héritage réel qu'ils laissent aux villes hôtes.

Pour Paris-2024, l'équation s'est notamment compliquée dans la zone du Bourget, où doivent se tenir les épreuves de tir et de volley-ball, et où doivent être construits le village et le centre des médias, mais où les lignes 16 et 17 du futur Grand Paris Express n'arriveront pas à temps, ce qui posera un problème de transports. Cette zone a déjà été amputée des épreuves de badminton lors d'une précédente révision budgétaire, en 2018.

"Il est hors de question qu'on sacrifie l'héritage (des Jeux) pour la Seine-Saint-Denis", a prévenu la semaine dernière le président de son Conseil départemental, Stéphane Troussel (Parti socialiste).

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer