1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Thauvin, le scoreur par défaut
So Foot25/11/2018 à 23:59

Thauvin, le scoreur par défaut

Alors que Rudi Garcia avait décidé de laisser ses deux numéros 9 phares au chaud sous un plaid au coup d'envoi à la Licorne, Florian Thauvin s'est occupé de sauver l'OM comme un grand, par la force de son pied gauche. Et son triplé illustre surtout un secteur offensif olympien toujours plus problématique.

En survolant le onze des phocéens avant de croiser le fer avec eux ce dimanche soir en clôture de la 14e journée, pas sûr que Régis Gurtner se soit forcément réjoui sous prétexte de voir Valère Germain et Kóstas Mítroglou dans la colonne des remplaçants. Car si les deux principaux avant-centres de l'effectif olympien avaient effectivement été laissés sur le banc (jusqu'aux 25 dernières minutes pour le Français) en Picardie, la menace offensive des visiteurs était loin d'être annihilée, et le chevelu portier a rapidement pu s'en rendre compte. Ce n'est pas spécialement Clinton N'jie, discret, ni Payet, peu en réussite, qui ont pu conforter Gurtner dans cette idée. Mais tout simplement Florian Thauvin, qui était visiblement le seul à posséder la clé du coffre-fort amiénois ce soir, et en a fait très bon usage.

Germain s'est embrouillé avec un supporter

Kawashima, Vercoutre et désormais Gurtner


Il fallait lancer son équipe après la bourde de Mandanda et le pion de Dibassy : Flotov l'a fait. Il fallait la propulser devant au tableau d'affichage alors que le compteur s'impatientait : Flotov l'a fait. Il fallait enfoncer le clou sur le gong quand Amiens poussait : Flotov l'a fait. Malheureux sous le maillot Bleu où il bafouille son football, l'ex-Bastiais est au moins au top en club, incontestablement. Et avec ses trois tournées, la soyeuse patte gauche marseillaise a fait boire le calice jusqu'à la lie à ses hôtes, comme il l'avait fait au FC Metz d'Eiji Kawashima il y a neuf mois (6-3), et au SM Caen de Rémy Vercoutre en avril 2017 (1-5).

Thauvin au triple galop sur la Licorne

Un troisième coup d'éclat de ce type en carrière qui rend le tableau un peu plus clair au sein de l'institution nonuple championne de France. Alors que l'OM se cherche toujours un attaquant de pointe à la hauteur

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer