1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thaïlande : menacée d'expulsion, une jeune Saoudienne se barricade dans son hôtel
Le Parisien07/01/2019 à 12:21

Thaïlande : menacée d'expulsion, une jeune Saoudienne se barricade dans son hôtel

Elle a barricadé la porte de sa chambre d'hôtel avec une table et demande à rencontrer des représentants de l'ONU. Une jeune Saoudienne, arrêtée dimanche à l'aéroport de Bangkok, a appellé à l'aide alors qu'elle était sur le point d'être expulsée.« Je ne quitterai pas ma chambre tant que je n'aurai pas rencontré le HCR », avertit Rahaf Mohammed Al-Qunun, 18 ans, dans une vidéo postée lundi matin sur Twitter. La représentation à Bangkok du HCR confirme « tenter d'avoir accès » à la jeune femme « pour évaluer son besoin de protection internationale ». Rahaf just send me this, she just want you to make sure she is on the hotel and she still needs help and protection. pic.twitter.com/xxs61JIfhP-- Rahaf Mohammed ??? ???? ?????? (@rahaf84427714) 7 janvier 2019La jeune femme dit avoir fui sa famille qui l'avait enfermée dans une pièce durant six mois simplement pour s'être coupé les cheveux. Elle serait en transit en Thaïlande pour aller demander l'asile en Australie où elle disposerait d'un visa, ce que l'ambassade d'Australie n'a pas confirmé ni infirmé. L'immigration thaïlandaise assure de son côté qu'elle tentait d'échapper à un mariage arrangé.«Je suis sûre qu'ils me tueront»Après avoir expliqué qu'elle «attendait de pouvoir embarquer» à destination du Koweït, puis de l'Arabie Saoudite, le chef de l'immigration thaïlandaise a annoncé que, «si elle ne veut pas partir, elle ne sera pas renvoyée contre son gré». Il a également annoncé qu'elle allait rencontrer dans la journée, comme elle le demande, des représentants du HCR, mais il semble que ceux-ci aient été d'abord empêchés d'entrer. L'avion a décollé sans elle. Les représentants du HCR ont pu rencontrer la jeune femme ce lundi vers 18 heures (12 heures, heure française). UN has arrived. They are interviewing Rahaf. They gave their word that she would remain in their custody ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer