Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Textes antisémites : Yann Moix « assume et endosse tout »
Le Point28/08/2019 à 06:25

« Je me suis strictement borné à faire les dessins. Je n'ai participé à aucun texte. » Ainsi Yann Moix se positionnait-il vis-à-vis de la publication ouvertement négationniste Ushoahia, révélée lundi par L'Express. Y avoir pris part ? Oui. Y avoir conçu des dessins ? Assurément. En avoir rédigé les textes ? Négatif, s'ils sont de sa plume, c'est uniquement qu'elle était la « plus lisible » de sa bande de l'époque.Lire aussi Yann Moix : les violentes accusations de son frère AlexandreMais cet argument ne semble pas tenir la route. C'est en tout cas ce que révèle une nouvelle fois L'Express au lendemain de sa première publication, manuscrit original à l'appui. L'hebdomadaire a mis la main sur une liasse de feuillets numérotés, signés de la main de Yann Moix, mélange « de lettres à une jeune femme appelée Marie, de chapitres de romans, de dessins, de pastiches... », où l'on retrouve des textes violemment antisémites publiés par la suite dans Ushoahia entre 1989 et 1990.BHL et Godard mentionnésBernard-Henri Lévy y est par exemple mentionné comme « ce youpin dont le crâne n'a, hélas, pas été rasé par les amis d'Adolf », Jean-Luc Godard est le destinataire d'une lettre extrêmement violente, tandis que l'auteur prétend que « chacun sait que les camps de concentration n'ont jamais existé ». L'Express interroge ouvertement « le rapport à la vérité » de Yann Moix, déjà accusé de mensonges en série par son...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    27 août21:06

    des quenelles ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer