1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Terrorisme islamique : déclin ou métamorphose ?
Le Point14/11/2017 à 01:19

Vu de France, le terrorisme islamique semble entrer dans une nouvelle ère. Est-il en passe de se décomposer ? De se transformer ? S'il était présomptueux de claironner l'annonce de sa décomposition, par contre, l'image de fortes inflexions s'impose. Les unes sont géopolitiques, moyen-orientales, liées à la fin historique du califat, en tout cas tel que voulu par Daech. En perdant le contrôle de vastes territoires, sur lesquels il a régné sous la forme d'un quasi-État, il a perdu aussi la possibilité d'accueillir ceux qui, du monde entier, avaient souhaité le rejoindre, participer à ses combats ou vivre pleinement leur foi au sein de cette société islamique que faisait miroiter la propagande.

Une attractivité amoindrie

L'attractivité de Daech est aujourd'hui moindre, dans les premiers milieux qu'elle a fascinés, mais il est vrai qu'elle pourrait s'exercer dans d'autres, par exemple dans des secteurs désespérés plus qu'en quête de sens, ou bien encore du fait d'une éventuelle relance de la violence extrême depuis d'autres parties du monde, en Afrique subsaharienne. Par ailleurs, la capacité de Daech à organiser des opérations relativement lourdes, comme celles du 13 novembre 2015, est amoindrie.

La débâcle militaire lui ôte une bonne part de son charme : Daech est désormais un perdant, et non plus un gagnant, au mieux c'est un acteur sur la défensive dans son combat, alors qu'il y a deux ou...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    13 novembre14:24

    Si l'Etat islamique a touché également les jeunes (classe moyenne et haute occidentale convertie) en manque de piment, d'aventure, des "révolutionnaires en quelques sorte" le petit livre vert de l'Ayatollah Khomeiny édité en 1979 touche tous les musulmans, le discours des frères musulmans ainsi que celui des salafistes, des wahhabites s'adresse aussi à toutes les communautés musulmanes…

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer