Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taxe carbone : l'Afrique du Sud prend ses responsabilités
Le Point17/07/2019 à 13:40

C'est une première sur le continent. Le 26 mai dernier, l'Afrique du Sud pourtant extrêmement dépendante du charbon pour sa production d'électricité, instaure une taxe carbone. « Le changement climatique représente l'un des plus grands défis auxquels est confrontée l'espèce humaine, et l'objectif premier de la taxe carbone est de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'une façon viable », avait alors expliqué le ministère du Trésor dans un communiqué. Depuis les réactions affluent. Et la décision ne plaît pas à tout le monde.Chute des investissements, suppressions d'emplois, hausse du prix des carburants et de l'électricité... L'industrie sud-africaine s'indigne en agitant le spectre des licenciements et des fermetures d'usines. Dans les mines par exemple, un secteur déjà en crise, « 6 800 emplois directs et indirects » vont être supprimés dans les deux prochaines années à cause de la taxe carbone, prévient la Chambre nationale des mines. À compter de 2023, la situation va encore se détériorer avec « environ 6 000 emplois perdus par an ». La puissante organisation patronale Busa dénonce, elle, une taxe qui va « décourager les investissements étrangers et nationaux » dans un contexte déjà difficile de « chômage, pauvreté et inégalités ».Lire aussi Afrique du Sud : l'État assigné en justice pour des raisons environnementalesUne taxe très faiblePour l'entreprise Transalloys, fabricant d'alliages de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer