Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Tante Hilda !" en lutte contre les OGM dans une fable écologique loufoque

RelaxNews09/02/2014 à 16:33

"Tante Hilda !" arrive au cinéma le 12 février All Rights Reserved

(AFP) - Tante Hilda, une amoureuse de la nature, militante écolo en lutte contre les OGM : Jacques-Rémy Girerd, qui avait connu le succès en 2003 avec "La prophétie des grenouilles", revient avec un nouveau film d'animation, une fable écologique loufoque, qui sort mercredi en salles.

Déjà dans "Mia et le migou", en 2008, le réalisateur s'inquiétait des dangers qui menacent la terre. A nouveau, il s'interroge : "Est-ce qu'on peut faire n'importe quoi sur la planète ?". "Je cherchais un sujet, j'aurais pu utiliser le nucléaire, le gaz de schiste, la crise financière internationale, mais le sujet des OGM est le plus concret", raconte-t-il à l'AFP.

Tante Hilda, à qui Sabine Azéma a prêté sa voix, est une femme d'une quarantaine d'années, les cheveux roux relevés dans un gros chignon, écolo jusqu'au bout des ongles. Elle vit d'ailleurs à l'écart du monde, avec ses vieux parents, dans une serre ultra-moderne au milieu de milliers de fleurs du monde entier.

Mais le danger guette. Des scientifiques créent une plante d'un nouveau genre, génétiquement modifiée, exploitée par la Dolo, puissant groupe agroalimentaire dirigé par une femme laide et beuglante (excellemment doublée par Josiane Balasko), allergique aux fleurs et vouant une grande haine à la nature. Malheureusement, le président de la République, un gros bonhomme apathique, a choisi son camp, et reste sourd aux alertes de Tante Hilda.

Le monde ne tarde pas à être envahi par d'immenses asperges bleues qui détruisent toutes les autres espèces végétales. "C'est la partie fantastique du film. Les asperges ont une dimension irréelle mais elles renvoient à quelque chose de concret: on arrive à faire des tomates grosses comme des ballons de foot, alors on n'est pas si loin de la vérité", selon le réalisateur.

Un film d'animation sans enfant

Jacques-Rémy Girerd se défend d'avoir voulu faire un film à message, pourtant le parti pris est clair, notamment en représentant des politiques peu intéressés par la question de l'écologie et contrôlés par l'industrie. "Les politiques, pas seulement les nôtres, mais au niveau global, ne sont pas très courageux sur ces grandes questions", juge le réalisateur.

Mais le film, qui est avant tout une comédie, est aussi une belle histoire pour les enfants. Tante Hilda est attachante, gaie et drôle; le genre de personnage "vers qui chacun peut se tourner quand tout va mal". "Je fais attention à ce qu'il y ait des niveaux de langage différents pour que tous les publics puissent y trouver leur compte", explique Jacques-Rémy Girerd. Le film est d'ailleurs en compétition au festival du film de Berlin, dans la catégorie jeunesse.

Il n'y a cependant aucun enfant dans ce film d'animation, ce que Jacques-Rémy Girerd a vécu comme "une libération". "Les personnages adultes sont plus faciles à caricaturer", confie-t-il.

Il a fallu sept ans pour réaliser ce long-métrage. "C'est énormément de travail, énormément de dessins, tous faits à la main", raconte-t-il. "Nous aimons ce travail et aller faire comme les autres de la 3D, ça ne nous intéresse pas beaucoup. Et ces techniques traditionnelles mettent en oeuvre énormément de nouvelles technologies", explique le réalisateur, formé aux Beaux-Arts.

"Tout ce travail à la main, le dessin, le pinceau, les aquarelles, tout ça ne s'affiche pas mais le spectateur ressent cette beauté, et nous, on a envie de cultiver ça encore".

"Tante Hilda !" se décline également en trois ouvrages parus aux éditions Flammarion : l'album du film, un ouvrage sur la biodiversité et les OGM ainsi qu'un roman, qui sont déjà en librairie.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.