1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Syrie: Trump espère qu'Erdogan agira de manière "rationnelle" et "humaine"
AFP09/10/2019 à 23:07

Le président américain Donald Trump s'exprime depuis la Maison Blanche le 9 octobre 2019 ( AFP / Brendan Smialowski )

Le président américain Donald Trump a dit mercredi espérer que son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, qui a lancé une offensive contre des forces kurdes en Syrie, agisse de manière "rationnelle" et aussi "humaine" que possible.

"J'espère qu'il agira de manière rationnelle", a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.

"Nous verrons comment il mène (cette opération)", a ajouté le président américain qui a annoncé dimanche le retrait des troupes américaines de secteurs proches de la frontière turque, plaçant les forces kurdes - alliées de Washington dans la lutte antijihadiste - à la merci d'une offensive militaire d'Ankara.

"S'il le fait de manière injuste, il paiera un énorme prix économique", a-t-il mis en garde. "J'anéantirai leur économie si cela arrive", a-t-il ajouté, reprenant des menaces déjà mises en avant en début de semaine.

Comment le président des Etats-Unis définirait-il une offensive militaire menée de manière "humaine" ? "Nous verrons au fur et à mesure", a-t-il répondu.

M. Trump a par ailleurs longuement insisté sur le fait que son homologue turc envisageait depuis longtemps de lancer cette offensive contre des forces kurdes en Syrie.

"Il y une véritable haine", a-t-il souligné. "C'est comme Israël avec les Palestiniens", a-t-il ajouté.

Le président américain, très critiqué sur la scène internationale comme au sein de sa propre famille politique pour cette décision de retrait, a assuré avoir reçu énormément de soutien "en dehors de Washington et même à Washington".

jca/la 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5441845
    09 octobre23:57

    Erdogan vis a vis des Kurdes, de manière "rationnelle" ? Oui d'une certaine manière....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer