1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Syrie, nucléaire : suivez les discours d'Obama et Hollande en direct à l'ONU

Le Parisien24/09/2013 à 17:13

Syrie, nucléaire : suivez les discours d'Obama et Hollande en direct à l'ONU

A New York, ce mardi après-midi, les grands de ce monde vont se rencontrer, ou se croiser, avec deux dossiers sous le bras : le nucléaire iranien et la Syrie. S'il entend afficher sa fermeté sur le dossier syrien, François Hollande a aussi l'intention de sonder les intentions du nouveau dirigeant iranien modéré Hassan Rohani dont le pays est soupçonné de vouloir se doter de la bombe atomique.

Les deux chefs d'Etat se retrouveront en début d'après-midi au siège des Nations unies, une rencontre inédite à ce niveau depuis 2005 quand Jacques Chirac s'était entretenu à Paris avec le réformateur Mohammad Khatami.

Dans son discours à la tribune de l'ONU, Barack Obama a lui estimé qu'il fallait «essayer la voie diplomatique» avec l'Iran, tout en soulignant que les différends USA-Iran ne seraient pas résolus «du jour au lendemain». Il a également appelé le pays désormais par Rohani à des «actes» sur son programme nucléaire.

Sur le dossier syrien, le président américain a réclamé une résolution «ferme» du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'élimination des armes chimiques en Syrie avec des «conséquences» pour le régime Assad s'il ne tient pas parole. Barack Obama a également jugé que la communauté internationale n'avait pas été à la hauteur face à la tragédie syrienne, précisant qu'il était prêt à recourir à la force si nécessaire.

De son côté, le président Hollande, qui doit s'exprimer à la tribune en fin d'après-midi, pourrait bien être le seul responsable occidental de premier plan à serrer la main du numéro un iranien lors de cette 68e Assemblée générale de l'ONU. Le président français devrait plaider pour une résolution du Conseil de sécurité organisant le désarmement de l'arsenal chimique du régime de Bachar al-Assad «aussi contraignante que possible».

VIDEO. Suivez en direct les discours de Barack Obama, François Hollande et Hassan Rohani devant l'Assemblée générale ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer