1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Syrie : la Turquie lance l'offensive contre les forces kurdes, la France saisit l'ONU
Le Parisien10/10/2019 à 16:08

Syrie : la Turquie lance l'offensive contre les forces kurdes, la France saisit l'ONU

Le président turc Erdogan a annoncé ce mercredi peu après 15 heures le lancement d'une nouvelle opération militaire contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) soutenue par les pays occidentaux au nord de la Syrie.« Les Forces armées turques et l'Armée nationale syrienne (des rebelles syriens soutenus par Ankara) ont débuté l'opération Source de paix », a déclaré Recep Tayyip Erdogan sur Twitter.Au moins 11 morts parmi les civils, des « milliers » de déplacésSelon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les premières frappes turques ont fait 11 morts, dont 8 civils. Il y a eu des « bombardements intensifs des avions turcs sur des positions militaires et des villages de civils » à Tal Abyad, Ras al-Aïn, Qamichli ou encore Ain Issa, ont annoncé sur Twitter les Forces démocratiques syriennes (FDS).Dans la soirée, le ministère de la Défense turc a annoncé le début de la phase terrestre de l'offensive. Celle-ci aurait été « repoussée par les combattants des FDS », selon leur porte-parole.L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait auparavant révélé que des « milliers » de personnes étaient en train de fuir les raids turcs vers des secteurs adjacents épargnés par les bombardements. Dans la foulée de la première annonce, une explosion avait été entendue dans la région de Ras al-Ain, frontalière de la Turquie. « Les avions de guerre turcs ont commencé à mener des frappes aériennes sur des zones civiles, il y a une forte panique parmi les gens », indique un porte-parole des forces kurdes, Mustafa Bali.Condamnation de la France, l'ONU saisieDès les premiers dégâts matériels occasionnés, la France, par l'intermédiaire de la secrétaire d'État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, avait condamné « très fermement » l'offensive turque. « La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni sont en train de finaliser une déclaration commune qui sera ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gendrefr
    10 octobre07:20

    la france saisit l'onu.... mdr c'est tout ce qui s'est faire le jeunot.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer