Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Syrie-La trêve globalement respectée, des incidents signalés

Reuters13/09/2016 à 13:32
 (Actualisé avec convoi de camions d'aide, 4e et 5e paragraphes) 
    BEYROUTH, 13 septembre (Reuters) - Le cessez-le-feu, négocié 
par Washington et Moscou et entré en vigueur lundi soir en 
Syrie, semblait globalement respecté mardi malgré quelques 
incidents isolés, rapporte l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    Des frappes aériennes et des bombardements ont été signalés 
aux premières heures de la trêve lundi soir dans la région 
rurale de Hama dans le nord, de la Ghouta orientale près de 
Damas et au nord d'Alep, précise l'organisation. 
    Il semble toutefois que ces violences diminuent et l'OSDH 
qui informe sur le conflit syrien grâce à des contacts sur le 
terrain n'a enregistré aucun mort dans des combats au cours des 
15 dernières heures. 
    Une vingtaine de camions transportant de l'aide humanitaire 
ont franchi mardi la frontière turque en direction du nord de la 
Syrie, a constaté un journaliste de Reuters. 
    La Turquie avait déclaré qu'elle avait l'intention, avec les 
Nations unies, d'acheminer des camions de vivres, de vêtements 
pour enfants et de jouets vers Alep après la mise en place d'une 
trêve. 
    Cette cessation des hostilités constitue la deuxième 
tentative depuis le début de l'année pour les Américains et les 
Russes de mettre fin à cinq années de bain de sang dans le pays. 
    L'armée syrienne a annoncé la trêve à 19h00 locales (16h00 
GMT), au moment de son entrée en vigueur, disant que le "régime 
de calme", d'une durée de sept jours, s'appliquerait à 
l'ensemble de la Syrie. Elle se réserve le droit de riposter 
sous toute forme possible à une violation émanant des "groupes 
armés". 
    Cette trêve est le fruit d'un accord conclu samedi entre les 
Etats-Unis et la Russie. Les groupes djihadistes Etat islamique 
et Djabhat Fateh al Cham, l'ex-Front al Nosra anciennement lié à 
Al Qaïda, sont exclus du cessez-le-feu. 
    Les autres groupes rebelles en lutte pour renverser le 
président Bachar al Assad ont décidé de respecter la trêve, tout 
en exprimant de profondes réserves envers l'accord, a expliqué 
Zakaria Malahifdji, du groupe insurgé Fastakim, basé dans Alep. 
    Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que 
l'acheminement d'une aide humanitaire aux habitants d'Alep 
commencerait sans attendre. 
    Becher Haoui, un habitant des secteurs tenus par les 
insurgés dans cette ville, a déclaré que le calme prévalait 
depuis l'entrée en vigueur de la trêve, au terme d'une journée 
de bombardements acharnés. 
    Selon des belligérants, le calme a prévalu durant les 
premières heures de trêve mais des incidents ont ensuite été 
signalés au cours de la nuit. 
    Un rebelle dans le secteur d'Alep a déclaré que des avions 
avaient mitraillé des cibles au nord de la ville. 
    Une source militaire syrienne a pour sa part rapporté que 
des groupes armés à Alep avaient ouvert le feu sur des immeubles 
résidentiels et tiré trois obus de mortier sur une zone tenue 
par les forces gouvernementales en périphérie de la ville. 
    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a quant à lui 
déclaré que les premières informations en provenance de Syrie 
traduisaient une décrue des violences depuis l'entrée en 
application du cessez-le-feu. 
    Mais il a souligné devant la presse au département d'Etat 
qu'il était encore trop tôt pour en tirer une conclusion 
sérieuse quant à la solidité de la trêve, estimant qu'il y 
aurait sans aucun doute des cas de violations "ici et là". 
 
 (Tom Perry à Beyrouth, avec Yesim Dikmen à Istanbul; 
Jean-Stéphane Brosse, Bertrand Boucey et Eric Faye pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.