Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

SYNTHESE-L'armée syrienne avance vers Rakka, combats autour d'Alep

Reuters 04/06/2016 à 19:59
    par Suleiman Al-Khalidi 
    AMMAN, 4 juin (Reuters) - L'armée syrienne est entrée dans 
la province de Rakka, poursuivant une offensive appuyée par la 
Russie contre l'organisation Etat islamique (EI), rapporte 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) samedi. 
    Cette attaque fait partie d'une intensification de la lutte 
contre le groupe djihadiste. Elle s'ajoute à une offensive 
rebelle contre la ville de Manbij, dans le nord-ouest de la 
Syrie près de la frontière turque, avec le soutien des 
Etats-Unis, et à une autre de l'armée irakienne contre celle de 
Falloudja en Irak. 
    Parallèlement, des rebelles islamistes conduits par le Front 
al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, ont consolidé leurs gains 
au cours des dernières 24 heures dans la campagne au sud d'Alep, 
autour de la ville stratégique de Khan Touman, ont affirmé des 
groupes insurgés syriens.  
    L'aviation russe a mené vendredi d'intenses bombardements 
dans la partie orientale de la province d'Hama, dans la région 
d'Athriya proche de la frontière de la province de Rakka, et 
l'armée syrienne a pu pénétrer dans cette province qui est un 
fief de l'EI. 
    La ville de Rakka, qui est la capitale de fait du groupe 
djihadiste en Syrie, se trouve plus à l'est et sa prise 
constitue, comme celle de Mossoul en Irak, l'objectif final des 
adversaires de l'Etat islamique. 
     
    LES REBELLES GAGNENT DU TERRAIN À MANBIJ 
    Les médias officiels syriens affirment que les troupes 
gouvernementales ont infligé de lourdes pertes à leurs 
adversaires. Ils ne précisent pas l'ampleur des forces engagées 
dans la bataille. 
    Selon l'OSDH, au moins 26 combattants de l'EI ont été tués, 
ainsi que neuf membres des forces loyalistes. 
    L'armée syrienne et ses alliées ne sont désormais plus qu'à 
une quarantaine de km des forces rebelles qui mènent avec 
l'appui des Etats-Unis une offensive pour isoler les positions 
de l'EI au nord d'Alep des territoires que l'organisation 
djihadiste contrôle à l'est de l'Euphrate, où se trouve Rakka. 
    Le quotidien libanais Al Akhbar, connu pour ses positions 
favorables à Damas, écrivait vendredi que l'objectif de 
l'opération de l'armée gouvernementale n'était pas d'atteindre 
Rakka dans les semaines qui viennent, mais la ville de Tabqa et 
le lac de barrage Assad, que domine Tabqa. 
    L'Etat islamique a conquis Tabqa en 2014 lors de son 
expansion fulgurante en Irak et en Syrie. La ville, qui abrite 
une base aérienne, est située à une cinquantaine de km à l'ouest 
de Rakka. Elle se trouve sur l'axe routier stratégique qui relie 
Rakka aux territoires contrôlés par l'EI au nord-est d'Alep.     
    Dans cette région, les rebelles soutenus par les forces 
spéciales américaines continuent à progresser rapidement, en 
particulier dans la poche de Manbij où ils ont gagné du terrain, 
selon des sources kurdes et l'OSDH.  
    Cet assaut vise à empêcher l'Etat islamique d'accéder à la 
frontière turque. 
     
    OFFENSIVE ISLAMISTE AU SUD-OUEST D'ALEP 
    Au sud d'Alep, les rebelles islamistes s'approchent de la 
grande ville d'Hader qui sont, d'après les insurgés, une place 
forte des milices chiites soutenues par l'Iran.   
    Dans un communiqué diffusé samedi, le centre russe de 
surveillance de l'accord de cessation des hostilités a déclaré 
que plus de 1.000 rebelles participaient à une offensive contre 
les positions de l'armée gouvernementale au sud-ouest d'Alep. 
    Cet assaut dirigé par le Front al Nosra avec l'appui du 
groupe islamiste Ahrar al Cham et le parti islamique du 
Turkestan a été annoncé dès vendredi par l'OSDH.  
    Selon des témoignages de civils cités par les observateurs 
russes, des groupes armés partiellement composés de soldats 
turcs sont apparus au nord d'Alep. 
    Le centre de surveillance russe a également déclaré que plus 
de 2.000 rebelles s'étaient regroupés à Sheikh Maqsoud, quartier 
nord de la ville. 
    Selon la même source, des bombardements de la rébellion ont 
fait plus de quarante morts et une centaine de blessés à Alep. 
Moscou impute ces pilonnages au Front al Nosra. 
    L'armée syrienne a déclaré que des tirs de mortiers sur les 
quartiers de Midan et Hamadaniyah, tenus par le gouvernement, 
avaient coûté la vie à une douzaine de personnes.  
 
 (avec Jack Stubb à Moscou; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français, édité par Eric Faye) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.