1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

SwissLeaks : les étranges trouvailles dans les fichiers HSBC

Le Point09/02/2015 à 19:44

Plusieurs journaux internationaux publient ce lundi des articles sur des clients qui ont placé des millions dans des comptes très secrets de la banque HSBC.

Industriels, célébrités, riches héritiers, trafiquants d'armes et de drogues, étudiants ou encore femmes au foyer. On trouve toute sorte de profils parmi les fichiers clients de la filiale suisse de la banque HSBC qui ont été rendus publics lundi par un consortium de la presse internationale baptisé "SwissLeaks".Célébrités, riches héritiers et sportifs On rencontre ici des vedettes de la scène, des mannequins, des acteurs, des créateurs de modes et des sportifs, comme Christophe Dugarry, champion du monde 1998, ou encore le pilote de F1 Fernando Alonso. Le nom de l'héritière de la couturière française Nina Ricci a ainsi été avancé. Son procès pour fraude fiscale devrait d'ailleurs s'ouvrir la semaine prochaine. Mais pour nombre d'entre eux, la situation avait été régularisée, ont-ils indiqué. Comme Gad Elmaleh, qui disposait d'un compte caché peu approvisionné.Trafiquants d'armes et de diamants L'enquête journalistique confirme que ce sont les artisans du diamant d'Anvers, en Belgique, qui ont le plus profité du système. Selon le quotidien Le Soir, membre du consortium, au moins 916 diamantaires figurent parmi les 3 002 Belges apparaissant dans les fichiers. C'est en Belgique que HSBC Private Banking avait été inculpé de fraude et de blanchiment en novembre 2014. La banque a par ailleurs abrité le compte d'une société guinéenne qui fournissait des armes au Liberia, en 2003, alors en pleine guerre civile. Le compte a...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer