Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Survol japonais d'un secteur contesté de mer de Chine méridionale

Reuters23/06/2015 à 12:53

PUERTO PRINCESA, Philippines, 23 juin (Reuters) - Un avion patrouilleur de l'armée de l'air japonaise a survolé mardi un secteur contesté de mer de Chine méridionale, foyer de tension entre la Chine et ses voisins d'Asie du Sud-Est. Ce survol d'un avion de surveillance P3-C Orion s'inscrit dans le cadre d'exercices militaires conjoints menés par les Philippines et le Japon au grand dam du pouvoir chinois. D'après des responsables japonais et philippins, l'appareil, dont trois aviateurs philippins complétaient l'équipage, a survolé à une altitude de 5.000 pieds (1.500 mètres) les limites de Reed Bank, un plateau marin riche en ressources énergétiques, dont la Chine et les Philippines se disputent la possession. L'endroit est situé à proximité des îles Spratleys, également revendiquées par Manille, où les autorités chinoises ont entrepris une série de travaux d'agrandissement et de construction d'îlots artificiels. La Chine revendique 90% de la mer de Chine méridionale, mais le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, le sultanat de Brunei et Taiwan ont également des prétentions sur ces eaux potentiellement riches en hydrocarbures, traversées par des voies maritimes internationales de première importance. "Nous avons effectué des exercices de recherche et de sauvetage dans le cadre d'opérations d'assistance humanitaire ou de réponse à une catastrophe", a expliqué le colonel philippin Jonas Lumawag depuis l'aéroport international de Puerta Princesa, QG des manoeuvres en cours. A Pékin, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a appelé les parties concernées "à ne pas attiser ou créer de tensions dans cette région". L'agence officielle de presse Chine nouvelle, à l'annonce de la tenue de ces exercices militaires nippo-philippins, avait condamné une "ingérence" du Japon dans le secteur. La montée des tensions dans cette partie du globe a été au centre des échanges du dernier Dialogue de Shangri-La, un forum annuel de sécurité régional qui s'est tenu fin mai à Singapour. (voir ID:nL5N0YL036 ) (Manuel Mogato avec Sui-Lee Wee à Pékin; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.