Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sur le travail dominical, Anne Hidalgo réclame le dernier mot

Reuters09/02/2015 à 18:34

LA MAIRE DE PARIS RÉCLAME LE DERNIER MOT SUR LE TRAVAIL DOMINICAL

PARIS (Reuters) - La maire de Paris a redit lundi son opposition à la généralisation du travail le dimanche et réclamé que, en cas d'extension de l'ouverture des commerces en zones touristiques, le dernier mot revienne aux élus locaux plutôt qu'à l'Etat.

"Je me battrai pour que cette compétence relève bien de la démocratie locale, seule capable d'évaluer, et le cas échéant de réévaluer les dérogations au principe de repos dominical", a déclaré Anne Hidalgo devant le Conseil de Paris.

Cette prise de position intervient alors que l'Assemblée nationale doit débattre en fin de semaine d'un assouplissement de la réglementation sur l'ouverture des commerces le dimanche dans le cadre du projet de loi sur la croissance et l'activité porté par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Le texte, qui suscite de fortes réticences à l'aile gauche du PS, prévoit la possibilité pour les maires d'autoriser l'ouverture des commerces jusqu'à 12 dimanches par an. Il crée aussi de nouvelles "zones touristiques internationales" (ZTI) où les magasins pourront ouvrir tous les dimanches.

"Je souhaite redire mon opposition à la généralisation, mais également à toute extension sauvage du travail le dimanche", a indiqué Anne Hidalgo. "Revenir sur cette exception contribuerait mécaniquement à un recul à la fois des droits sociaux et à une dégradation de la cohésion sociale."

Pour autant, la maire socialiste, qui s'appuie sur les travaux d'une mission d'information et d'évaluation, a plaidé pour le pragmatisme en soulignant que "25% des commerces parisiens sont déjà ouverts le dimanche" et que les autorisations actuelles concernent des zones qui, pour la plupart, ont été définies il y a plus de 15 ans.

Alors que l'opposition UMP réclame que l'ensemble de Paris soit classé en ZTI, le débat risque de se concentrer sur le boulevard Haussmann, le temple des grands magasins parisiens.

Anne Hidalgo a ouvert la porte à cette extension en déclarant qu'"il ne saurait être question d'aménagement que dans les zones situées à grande proximité d'un lieu touristique de notoriété internationale, au sein de laquelle les commerces réaliseraient leur chiffre d'affaires grâce à la vente de produits détaxés à une clientèle internationale avérée."

La maire de Paris a insisté en outre sur la nécessité d'un consensus entre les mairies d'arrondissement, les habitants, les associations, les riverains, les professionnels, les salariés et administrations ainsi que d'engagements des grandes enseignes concernées en termes de compensations des salariés et emplois.

Quelle que soit l'issue des discussions à l'Assemblée, "il est fondamental que ce soit le maire et non le représentant de l'État qui juge et décide de l'opportunité et des modalités d'extension de ces zones", a-t-elle encore dit.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.