Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sur fond de tensions, Ban Ki-moon promet plus d'aide à Haïti

Reuters16/10/2016 à 04:55
    LES CAYES, Haïti, 16 octobre (Reuters) - Deux camions des 
Nations unies ont été pillés samedi aux Cayes lors d'une visite 
du secrétaire général de l'organisation, Ban Ki-moon, dans une 
ville d'Haïti ravagée par le passage de  Matthew où la 
population peine à recevoir de l'aide. 
    Le secrétaire général a promis d'augmenter l'aide 
humanitaire. L'ouragan Matthew, qui a fait 1.000 morts et 
175.000 sans-abri, a détruit des stocks alimentaires, des 
réseaux d'électricité, de télécommunications et de transports et 
rempli les champs d'eau de mer et de déchets.  
    Les inondations ont déclenché une épidémie de choléra, 
maladie absente du pays avant l'intervention en 2010 des casques 
bleus de l'Onu, quand Haïti avait été ravagé par un tremblement 
de terre.  
    "Nous allons mobiliser autant de ressources et d'aide 
médicale que possible afin de tout d'abord arrêter l'épidémie de 
choléra et ensuite, aider les familles des victimes", a déclaré 
Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse.  
    Il a également promis la création d'un fond de contributions 
volontaires consacré à la lutte contre le choléra. 
    Les livraisons de nourriture, de médicaments ou 
d'infrastructure tardant, la population des Cayes s'est insurgée 
contre la lenteur de l'acheminement. Certains habitants ont 
construit des barrages routiers où des camions humanitaires sont 
parfois la cible de pillages. 
    "Je condamne fermement toutes les attaques contre les 
convois humanitaires. Aujourd'hui j'ai été témoin 
personnellement d'une attaque sur un camion du Programme 
alimentaire mondial (PAM)", a dit Ban Ki-moon, jugeant que ces 
incidents nuisaient aux plus nécessiteux. 
    Un coordinateur de la branche américaine de l'Organisation 
mondiale de la santé a indiqué que la base des Cayes des Nations 
unies a été fermée après le pillage de deux containers 
appartenant au PAM. 
    "Nous comprenons l'impatience et la colère de la population 
qui attend une aide d'urgence. Nous faisons tout ce que nous 
pouvons pour faciliter l'arrivée des secours dès que possible", 
a ajouté le secrétaire générale de l'Onu. 
    Lors de sa visite d'un jour à Haïti, il s'est rendu dans une 
école abritant les victimes de l'ouragan. "Restez forts", leur 
a-t-il dit, avant d'être pris à parti lors de son départ par des 
habitants. 
 
 
 (Makini Brice avec Joseph Guy Delva, Nicolas Delame et Julie 
Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.