Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Succession sans surprise à la tête de la Polynésie française

Reuters 13/09/2014 à 01:45

EDOUARD FRITCH, ÉLU PRÉSIDENT DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

PAPEETE Polynésie française (Reuters) - Edouard Fritch, bras droit et dauphin désigné de Gaston Flosse, a été élu vendredi matin pour lui succéder à la présidence de la Polynésie française.

L'ex-gendre du "vieux lion", déchu de tous ses mandats locaux à la fin de la semaine dernière en raison de sa condamnation dans une affaire d'emplois fictifs, a obtenu les voix de 46 des 57 membres de l'Assemblée de la Polynésie française.

Edouard Fritch, qui est âgé de 62 ans, était jusqu'alors président de l'Assemblée de la Polynésie française. Il a été à plusieurs reprises ministre du gouvernement polynésien.

Né le 4 janvier 1952, diplômé de l'école des ingénieurs de la Ville de Paris, pour laquelle il a brièvement travaillé, Edouard Fritch, à son retour en Polynésie, a rejoint très tôt les rangs du Tahoera'a Huiraatira, le parti fondé par Flosse.

En 1984, alors âgé de 32 ans seulement, il intègre le premier gouvernement Flosse en tant que ministre de l'Equipement.

Nommé vice-président en 1995, il apparaît depuis cette date comme l'héritier légitime de Gaston Flosse, un statut renforcé par sa réélection en mars dernier à la mairie de la ville de Pirae, dont Flosse fut lui-même le maire.

Elu deux fois député de la République française, en 1986 sous les couleurs du RPR puis en 2012 sous l'étiquette UDI - il a démissionné de ce mandat après sa victoire aux municipales -, Edouard Fritch est rompu à tous les exercices "diplomatiques" entre la Polynésie française et la métropole.

Sur le plan judiciaire, il a parfois été mêlé à des affaires dans lesquelles Gaston Flosse était impliqué, mais n'a jamais été condamné.

A l'heure où il lui succède, la question se pose cependant de savoir si Gaston Flosse, qui reste à 83 ans à la tête du Tahoera'a, lui laissera toute la liberté de manoeuvre qu'il lui a promise pour gouverner après lui.

(Daniel Pardon; édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.