Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Succès de la mission de reconnaissance menée sur Elgin

Reuters05/04/2012 à 21:36

TOTAL A DÉPÊCHÉ DES EXPERTS POUR EXAMINER LA PLATE-FORME D'ELGIN

par Oleg Vukmanovic et Henning Gloystein

ABERDEEN/LONDRES (Reuters) - Total a annoncé jeudi le succès de la mission de reconnaissance menée par une équipe de spécialistes vers sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord, afin d'examiner la fuite de gaz qu'il doit tenter d'arrêter.

Un hélicoptère a décollé d'Aberdeen à 10h30 (heure locale) et s'est posé sur la plate-forme de production et d'habitation (PUQ) d'Elgin avant de revenir en toute sécurité à Aberdeen à 16h50 (heure locale), a précisé le groupe pétrolier dans un communiqué.

Il transportait trois collaborateurs de Total connaissant la plate-forme et cinq experts de Wild Well Control, la société spécialisée dans les interventions sur puits.

Des conditions météorologiques défavorables avaient jusqu'à présent empêché Total de faire décoller un hélicoptère.

L'équipe, qui est ainsi restée près de quatre heures sur la plate-forme d'Elgin, a rassemblé des informations préliminaires qui seront utilisées pour préparer le déploiement des équipements nécessaires à l'opération de contrôle du puits.

Le succès des opérations entreprises au cours des prochains jours dépendra entre autres de l'évolution des conditions météorologiques. Des vents favorables ont permis jeudi le bon déroulement de l'opération.

La surveillance aérienne de la zone touchée par la fuite suggère qu'un voile d'hydrocarbures résultant de la fuite s'évapore naturellement et n'aura qu'un impact minime sur l'environnement, a déclaré de son côté le ministère britannique de l'Energie.

Total a expliqué en début de semaine que la mission de reconnaissance visait à déterminer s'il était possible de mettre fin à la fuite en injectant de la boue dans le puits et si d'autres mesures étaient nécessaires.

Le groupe évalue à 2,5 millions de dollars (deux millions d'euros environ) le coût quotidien de la fuite.

Une autre option étudiée en parallèle consisterait à creuser deux puits de dérivation jusqu'à la poche de gaz à l'origine de la fuite, à 4.000 mètres sous les fonds marins, ce qui pourrait prendre six mois.

Le forage des puits de dérivation porterait la facture quotidienne globale à 3 millions de dollars, selon le groupe.

L'équipe de huit personnes dépêchée sur le site jeudi rassemble des salariés de Total et des techniciens de la société américaine Wild Well Control, spécialisée dans les situations critiques sur les installations pétrolières et gazières.

La fuite, qui a démarré le 25 mars, envoie chaque jour dans l'atmosphère quelque 200.000 mètres cubes de gaz naturel. Elle est apparue à la suite d'une augmentation de la pression dans un puits dont la production avait été arrêtée en 2011 et qui avait été partiellement bouché.

Deux bateaux de lutte anti-incendie restent en attente à l'extérieur de la zone d'exclusion de deux milles (3,7 kilomètres) autour de la plate-forme, a précisé Total.

A la Bourse de Paris, l'action du groupe français a terminé jeudi en hausse de 0,79% à 38,21 euros alors que l'indice sectoriel Stoxx de l'énergie prenait 0,19%.

Le titre a perdu 6,8% depuis l'annonce de la fuite, faisant fondre la capitalisation boursière du groupe de près de 6,5 milliards d'euros.

Natalie Huet et Jean-Michel Bélot pour le service français, édité par Marc Angrand

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.