Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Strasbourg refuse un agrément national pour les produits OGM

Reuters28/10/2015 à 15:04

LE PARLEMENT EUROPÉEN REJETTE UN AGRÉMENT NATIONAL POUR LES DENRÉES OGM

STRASBOURG (Reuters) - Le Parlement européen a rejeté mercredi une proposition de la Commission qui aurait permis aux Etats de refuser l'entrée sur leur territoire de denrées génétiquement modifiées destinées à l'alimentation animale et approuvées au niveau communautaire.

Cette proposition a été rejetée à 579 voix contre, 106 pour, et cinq abstentions.

Le même Parlement avait approuvé en janvier ce principe, qui revient à renationaliser la procédure d'autorisation des OGM, mais limité à la seule culture des organismes génétiquement modifiés. La France pourra ainsi interdire légalement toute culture d'OGM sur son territoire.

Pro ou anti-OGM, tous les groupes politiques, à l'exception des souverainistes, mais non du Front national, ont estimé en première lecture qu'un tel retour en arrière sur la circulation des produits serait inapplicable et désastreux pour le marché intérieur.

"Si nous revenons à un système d'autorisation nationale, cela reviendra à rétablir les contrôles aux frontières", a souligné, au nom de la commission de l'Agriculture, Albert Dess, un chrétien-social allemand.

Le commissaire à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, s'est efforcé en vain de justifier les choix de son collège bruxellois confronté à l'incapacité des Etats de trouver une position commune sur les OGM.

La procédure actuelle prévoit qu'un produit génétiquement modifié ne peut être mis sur le marché qu'après un avis scientifique positif de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et un vote à la majorité qualifiée des Etats membres.

Si le vote n'atteint pas la majorité qualifiée sans pour autant être négatif, c'est à la Commission européenne qu'il incombe de prendre la décision, ce qu'elle a dû faire à 67 reprises, a expliqué le commissaire lituanien.

"Dans le cas des OGM, les Etats membres ne sont jamais parvenus à la majorité qualifiée. La plupart d'entre eux n'ont pas remis en question l'évaluation des risques mais ont préféré s'abstenir pour des raisons de politique nationale", a-t-il regretté.

"Cela contribue au sentiment de déficit démocratique dans l'Union européenne, ce n'est pas satisfaisant", a ajouté Vytenis Andriukaitis.

Selon la Commission, plus de 60% des besoins de l'UE en protéines végétales pour le bétail sont actuellement couverts par du soja ou de la farine de soja importés de pays tiers où la culture des OGM est largement répandue.

La proposition de la Commission, présentée en avril 2015, avait suscité de vives critiques de la part des Etats-Unis, qui souhaitent une ouverture totale du marché européen à leurs OGM dans le cadre du traité de libre-échange transatlantique en cours de négociation.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.