1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Stade Français : «J'aime la France, j'aime Paris», lance Heyneke Meyer
Le Parisien05/05/2019 à 21:14

Stade Français : «J'aime la France, j'aime Paris», lance Heyneke Meyer

Il est passé par toutes les émotions au cours du derby finalement remporté 27-23 par le Stade Français. Heyneke Meyer, le manageur sud-africain, a finalement pu crier sa joie et la partager, en bord de terrain, avec ses joueurs et le staff dès le coup de sifflet final. On l'a notamment vu étreindre Hans-Peter Wild, le propriétaire du club qui, autre bonne nouvelle pour lui, a annoncé sa prolongation de contrat jusqu'en 2022.Comment avez-vous vécu cette semaine particulière de la défaite à domicile contre Clermont à ce succès face au Racing ?HEYNEKE MEYER. Je suis très fier des joueurs. On a vraiment eu une semaine difficile avec beaucoup de blessures ce qui nous a amenés à faire jouer beaucoup de jeunes. Nous n'avions pas de talonneurs de métier disponible. Nous n'avons pas pu travailler les touches. Je dois vraiment souligner l'état d'esprit du Stade Français ce dimanche.Juste avant le match, Hans-Peter Wild a annoncé sur Canal + votre prolongation de contrat...Oui, je le dis depuis mon arrivée, je suis vraiment fier d'être en France. C'est un honneur d'entraîner ici, spécialement à Paris. Comme je dis, je suis juste ici pour servir. C'est formidable d'avoir le Docteur Wild en soutien. Il a un projet à long terme. Mais ce que je vois de bien pour le futur c'est que nous avons six ou sept jeunes joueurs français de 20-21 ans. C'est pour la suite. Mais j'aime la France, j'aime Paris oui !Quand on a un propriétaire prêt à investir 100 millions d'euros (M€) en cinq ans cela doit être satisfaisant, non ?Oui, mais malheureusement ce n'est pas pour l'équipe car nous sommes limités par le salary cap. Mais c'est super car nous voulons vraiment devenir l'une des meilleures équipes. Et il veut aussi investir au niveau du stade. Il veut donner de la valeur aux choses et au rugby en particulier. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons améliorer, autour du stade, du centre de formation. Je suis ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer