Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sport et technologie: la France est bien branchée

Le Parisien07/12/2014 à 11:19

Sport et technologie: la France est bien branchée

Premier capteur optique, premier boîtier miniaturisé, e-textile, raquette connectée: les Français sont en pointe dans le secteur des nouvelles technologies appliquées au sport et n'ont rien à envier à leurs concurrents américains ou australiens, beaucoup plus prolixes dès qu'il s'agit de faire leur promotion.Qui sait aujourd'hui qu'Amisco, la référence mondiale en matière d'analyse de la performance, est une entreprise niçoise créée en 1995 par Antoine David, inventeur d'un capteur optique permettant de suivre à la trace les joueurs sur un terrain de foot? Ou que Cityzen Sciences, jeune société lyonnaise, a été choisie par le Japonais Asics pour connecter ses tee-shirts avec une méthode unique au monde qui intègre totalement les fils et capteurs électriques au textile?"En France, on a la culture du secret", note Thomas Otton, directeur de la communication de Babolat, marque innovante qui a lancé en 2012 la première raquette connectée permettant notamment de renvoyer des informations sur la puissance de frappe. "C'est une culture industrielle où l'ingénieur est roi. On a peur de la concurrence, de l'échec. C'est à l'opposé du principe du +test and learn+ (tester et apprendre) en vigueur dans le secteur des nouvelles technologies. Chez nous, tant que les produits ne sont pas parfaitement finalisés, on n'en parle pas, on ne les lance pas. Mais si on ne prend pas de risque, on n'innove pas", assure-t-il.Babolat a rompu ce dogme en communiquant dès janvier 2012 sur l'arrivée prochaine de sa raquette, soit deux ans et demi avant son lancement. "Nos ingénieurs n'étaient pas très à l'aise, reprend Thomas Otton. Mais c'était pour impliquer nos joueurs, faire de la co-construction."Depuis six mois, le succès de la raquette intelligente justifie cette stratégie. 5.000 unités ont été vendues sur des marchés tests et de nombreux concurrents se sont engouffrés dans la niche. - 'Changer une 4e place en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.