Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Soupçons de crimes de guerre américains en Afghanistan par la CPI

Reuters15/11/2016 à 01:20
    AMSTERDAM, 15 novembre (Reuters) - Le bureau du procureur de 
la Cour pénale internationale de La Haye (CPI) a annoncé lundi 
disposer d'indices laissant penser que des crimes de guerre ont 
été commis par les forces américaines en Afghanistan et dans des 
prisons secrètes en 2003 et 2004. 
    Dans un rapport, le bureau estime disposer d'un "motif 
raisonnable de croire" que les forces américaines ont torturé 
des prisonniers en Afghanistan et dans des lieux de détention de 
la CIA en Pologne, en Lituanie et en Roumanie, où auraient été 
transférés des suspects capturés en Afghanistan. 
    "Des membres des forces armées américaines semblent avoir 
soumis au moins 61 personnes détenues à la torture", écrit-il. 
Des responsables de la CIA auraient eux torturé 27 autres 
détenus, ajoute-t-il. 
    Dirigé par la procureure générale Fatou Bensouda, le bureau 
annonce en outre une décision imminente quant au lancement d'une 
enquête complète sur la base ces éléments. 
    Une telle enquête pourrait potentiellement déboucher sur des 
poursuites à l'égard d'individus précis et la délivrance de 
mandats d'arrêts. 
    En tant que juridiction de dernier ressort, la CPI n'est en 
mesure de lancer des poursuites individuelles que dans le cas où 
les autorités nationales peinent à répondre aux accusations. 
    L'annonce marque une avancée dans l'examen par la CPI du 
conflit en Afghanistan, et pourrait déclencher une vive réaction 
à Washington, à l'heure où l'élection de Donald Trump laisse 
présager d'une moindre orientation internationale. 
    "Ces crimes présumés n'étaient pas des abus de quelques 
individus isolés", précise le rapport. "Ils semblent avoir été 
commis dans le cadre de techniques d'interrogatoire autorisées 
dans le bus d'extraire des 'renseignements opérationnels'". 
    Le rapport signale également des violations des droits de 
l'homme imputées aux insurgés taliban et aux forces 
gouvernementales afghanes. 
    Les Etats-Unis ont occupé et ratissé de larges territoires 
en Afghanistan après les attentats du 11 septembre 2001, dans le 
but de frapper l'organisation Al Qaïda et de renverser les 
taliban. 
    Il y a un an, un rapport d'activités de la CPI disait avoir 
recueilli des éléments laissant penser que des membres de la 
force internationale en Afghanistan avaient fait subir des 
mauvais traitements à des prisonniers.   
 
 (Thomas Escritt; Julie Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.