1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Souleimane - L'éclipse et le dictateur
Le Point18/12/2018 à 13:40

L'éclipse était devenue l'unique sujet de conversation. Les mosquées, les chaînes de télé, les journaux commentaient le grand événement annoncé. Ce jour d'août 1999, la lumière serait probablement dangereuse. Il était entendu qu'il ne faudrait en aucun cas regarder le ciel au risque de devenir aveugle, il était même déconseillé de marcher dans les rues, par crainte de s'exposer aux reflets de cette lumière toxique. Rester à la maison, voilà ce qu'il y avait de mieux à faire. Certains ont commencé à parler de fin du monde, à évoquer l'éclipse comme un présage.

Les services de renseignements n'étaient pas étrangers à cette psychose. Ils avaient en tête de détourner cet événement naturel au profit du régime. Divertir le peuple, faire oublier la politique, rien ne valait une bonne peur pour faire oublier le fascisme. C'était la politique du pouvoir : faire du bruit avec n'importe quoi, et éloigner les gens de la réalité en prétextant le moindre coup de froid ou de chaud. Le moindre tremblement de terre au Japon pouvait alors prendre une place importante dans les médias contrôlés par le régime qui y voyait l'occasion d'adresser deux messages au peuple. Le premier : vous n'êtes pas les seuls malheureux sur la planète. Le second : discutez donc d'autre chose que de politique.

Les services de renseignements syriens n'avaient rien inventé. Le régime nazi pratiquait déjà cette approche : un mensonge,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer