1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Soudan : le bras de fer se poursuit à Khartoum
Le Point15/04/2019 à 11:35

Après la destitution, jeudi, du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 30 ans, des milliers de Soudanais campent toujours devant le QG de l'armée à Khartoum pour faire pression sur les militaires. Une délégation de dix membres représentant les manifestants a présenté ses revendications lors de discussions qui se sont tenues samedi soir, selon une déclaration du groupe de coordination Alliance pour la liberté et le changement. « Nous continuerons à organiser nos sit-in jusqu'à la satisfaction de nos demandes », a clamé Omar el-Digeir, l'un des chefs de l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance du mouvement de contestation. Comme lui, des milliers de Soudanais sont restés campés devant le quartier général de l'armée de Khartoum durant tout le week-end, jour et nuit, pour maintenir la pression sur le conseil militaire qui a pris le pouvoir.Lire aussi L'après el-Béchir au Soudan : la presse africaine méfianteLire aussi Soudan : el-Béchir parti, le tunnel d'une transition militaire de deux ansLe service de renseignements, le NISS, remaniéDimanche, les hommes forts de la transition militaire sont allés dans le sens des manifestants en demandant à des responsables de partis politiques de se mettre « d'accord sur une personnalité indépendante qui deviendrait Premier ministre et sur un gouvernement civil ». « Nous voulons mettre en place un État civil basé sur la liberté, la justice et la démocratie »,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer