Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sommet Trump-Rohani : pourquoi Macron s'est trop avancé
Le Point28/08/2019 à 06:26

La visite impromptue du chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif dimanche en plein sommet du G7 à Biarritz a été unanimement saluée comme un « coup de maître » diplomatique de la part d'Emmanuel Macron. À en croire le président de la République, les discussions qu'il a menées avec le ministre iranien des Affaires étrangères et le président américain ont créé « les conditions d'une rencontre et donc d'un accord » entre le président américain Donald Trump et son homologue iranien Hassan Rohani pour résoudre l'inextricable crise sur le nucléaire iranien. Interrogé lors de sa conférence de presse commune avec Emmanuel Macron, Donald Trump a d'ailleurs confirmé sa disposition à participer à une telle rencontre au cours des prochaines semaines, à condition néanmoins que les « circonstances » soient réunies.« Ce coup diplomatique a manifestement changé l'ambiance de tensions qui prévalait jusqu'à peu et fait tout à coup naître une lueur d'espoir », relève François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France en Iran.Lire aussi En un tweet, Trump mine la médiation française en IranProblème, cette annonce présentée comme le fruit de l'audace diplomatique d'Emmanuel Macron ne constitue en réalité rien de nouveau dans la crise du nucléaire iranien. Après avoir unilatéralement quitté en mai 2018 l'accord signé entre l'Iran et les grandes puissances (Chine, Russie, Royaume-Uni, France, Allemagne, NDLR), puis prononcé...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    28 août09:18

    Rohani ne se comportera pas comme un maquais de Washington.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer