1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sommet social européen : Macron-Juncker, qui ment ?
Le Point18/11/2017 à 12:25

Petit malaise hier, à Göteborg, à l'issue du sommet social qui réunissait les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne. Lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron a fait état d'une proposition forte afin que la proclamation du « socle européen des droits sociaux », un ensemble de 20 objectifs sociaux, ne reste pas lettre morte d'ici à dix ans.Selon le président, les fonds structurels qui soutiennent les pays les moins riches d'Europe devront, à l'avenir, être conditionnés à de réels efforts de convergence sociale de leur part. « Aujourd'hui, le fonds de cohésion ou les différents instruments de l'Union européenne sont parfois utilisés pour continuer à alimenter des modèles d'optimisation fiscale ou sociale, ce qui n'est pas du tout l'esprit de l'Union européenne », a-t-il lancé. Pour le dire clairement : la France ne veut plus payer pour des pays européens qui font du dumping social, refusent la solidarité européenne (sur les quotas de migrants, par exemple) et profitent des transferts de fonds européens de la part des pays les plus riches de l'Union... La Pologne est directement dans le viseur de Macron dans la perspective de l'élaboration du prochain budget européen, en 2018, pour la période 2021-2028.Arrière-cuisinesLa proposition va forcément susciter des tensions. Problème : selon, Jean-Claude Juncker, interrogé par la presse vendredi après-midi, le président français n'a pas formulé cette...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer