1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Solex, Velobecane et iWeech : on a testé 3 vélos électriques made in France
Le Parisien14/12/2019 à 14:26

Solex, Velobecane et iWeech : on a testé 3 vélos électriques made in France

Noël approche, la grève dans les transports touche des millions de Français et chacun se met en recherche d'idées de cadeaux à mettre sous le sapin. Les vélos à assistance électrique (VAE), dont les ventes explosent en France depuis trois ans, seront sans doute dans la hotte du Père Noël. C'est le bon moment : la mairie de Paris et désormais la région Ile-de-France proposent des aides à l'achat (jusqu'à 500 euros) pour s'équiper.Mais face à une offre de plus en plus fournie, il est parfois difficile de savoir quoi choisir. Une chose est sûre : il est hasardeux de s'équiper avec une monture valant moins de 800 euros. À ce prix, les composants (freins, dérailleur, selle, etc) seront de piètre qualité, et la batterie ainsi que l'électronique n'offriront pas beaucoup de garanties. VIDÉO. 5 conseils pour faire du vélo à Paris pendant la grève Pour vous donner des idées, nous avons testé trois modèles, pour trois budgets différents, et dont la particularité commune est d'être conçus et assemblés en France.Solex : pour les amateurs de « rétro chic » Le Solexity Infinity D8./LP Qui n'a pas un jour croisé la route d'un bon vieux Solex. Le célèbre deux-roues, best-seller de l'après-guerre, était économique, fiable et très pratique... Une sorte de vélo électrique avant l'heure en quelque sorte. Depuis une décennie, la célèbre marque, intégrée au groupe français Easybike (qui compte aussi Matra dans ses rangs), a pris le tournant de l'électrique. Son catalogue de VAE Solex s'est enrichi au fil du temps. Nous avons pu tester le modèle « Solexity Infinity D8 », construit à Saint-Lô (Manche) et doté d'une motorisation Bosch Active. Clin d'œil au passé, la forme du phare avant, flanqué du logo Solex, rappelle bien sûr son ancêtre à transmission avant par galet. Prix : 2199 euros. Un tarif qui donne le droit à une excellente motorisation et à un des composants robustes.On a ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer